Mohsen Marzouk déclare avoir prévenu Fakhfakh qu’il allait être coincé dans les tirs croisés entre Saïed et Ghannouchi

0

Tunisie-Tribune (Saïed et Ghannouchi) – Le président du mouvement Al Mchrou3, Mohsen Marzouk a publié, samedi 15 février 2020, sur sa page facebook, un post, dans lequel il a assuré que ce qui s’est passé, en rapport avec la volte-face d’Ennahdha, était prévisible, à cause de la démarche erronée suivie par Fakhfakh pour constituer son gouvernement.

Marzouk a annoncé qu’ils avaient, dès le début, avertit Fakhfakh qu’il allait être coincé dans les tirs croisés entre Saïed et Ghannouchi.

Marzouk a, par ailleurs, évoqué un « coup d’Etat contre le coup d’Etat » que les spécialistes d’Ennahdha seraient en train de préparer en se penchant sur les textes de la constitution qu’ils ont conçue de façon à ce qu’elle soit truffée de lacunes et de pièges.

Il a appelé Fakhfakh à revoir sa copie durant les quelques jours qui lui restent, et de ne pas courir à l’ARP, avec la quasi-certitude d’essuyer un refus. Marzouk a ajouté que c’est le projet du président Saïed d’aller à la dissolution du parlement et à des élections anticipées, et de faire assumer la responsabilité à Ennahdha à cause de son chantage. Mais, a ajouté Marzouk, il ne faut pas que Kaïs Saïed perde de vue qu’il est, en grande partie, responsable de ce blocage, vu que c’et lui qui a choisi Elyes Fakhfakh, et sa démarche qui n’a pas abouti. Donc, qu’il le veuille ou non, cet échec sera, inévitablement, mis à son compte.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here