Des organisations et des personnalités de la société civile et politique refusent l’amendement de la loi électorale

0

Tunisie-Tribune (loi électorale) –  Des organisations nationales, des associations, des partis politiques et des personnalités indépendantes ont fait part dans une déclaration rendue publique lundi leur refus de principe concernant l’amendement de la loi organique relative aux élections et référendum.

Les signataires de la déclaration soulignent que l’amendement s’inscrit dans une manœuvre politique et ne cherche nullement à développer le système de gouvernance, à préserver le processus démocratique ou encore à garantir l’alternance pacifique au pouvoir.

Ils soulignent l’impératif d’ouvrir un dialogue national participatif qui réunira toutes les composantes de la société civile et politique, ainsi que des experts dans la perspective de réformer en profondeur le système électoral.

Le bureau de l’ARP a programmé une plénière, pour demain mardi 3 mars courant pour examiner la loi électorale après son adoption le 14 février dernier par la commission du règlement intérieur de l’immunité, des lois parlementaires et des lois électorales.

La déclaration a été signée par 12 organisations et associations nationales, 6 partis politiques, 13 personnalités indépendantes ainsi que par des élus de l’ARP.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here