Passage du 2e au 3e degré : des Tunisiens surpris et même éberlués par la rapidité de la prévention dans la résistance au coronavirus

0

Tunisie-Tribune (Coronavirus) – Les Tunisiens pensent toujours que cela n’arrive qu’aux autres et ce n’est pas sain de penser ainsi. Après avoir enregistré le 16e cas de personnes vivant avec le Covid 19, les Tunisiens ont été surpris pour ne pas dire éberlués par le passage rapide de la Tunisie de la deuxième à la troisième phase au niveau de la prévention et la résistance aux épidémies parce que les chiffres enregistrés ne nous nous semblent pas refléter la nécessiter ce passage au troisième degré de la prévention !

Cependant, le discours du Premier ministre sur les capacités financières tès limitées du pays pour lutter contre l’épidémie de ce virus, nous fait craindre du pire. Malgré les efforts de prévention de départ de l’épidémie, l’accélération de la contamination fortement prévisible est là ! D’où ce passage rapide et directement au troisième degré de la prévention nourri par le contrôle draconnier mis en place, sous une forme ou une autre.

Les experts disent que ce que la Tunisie a fait est une étape proactive importante, qui pourrait prévoir les limites de la propagation du virus et nous obligerait à entrer aux troisième et quatrième niveaux ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here