223 infractions liés à des spéculations et ventes illégales en période de confinement total (INLUCC)

0

Tunisie-Tribune (INLUCC)  – Jusqu’au 24 mars 2020, près de 223 réclamations relatives à des dépassements liés aux pratiques du monopole et de spéculation ainsi qu’à la vente conditionnée et l’infraction des mesures de confinement total et des violations concernant l’abus du pouvoir, ont été reçu par l’Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC).

L’INLUCC a précisé avoir reçu une réclamation d’un citoyen de Béja stipulant que le maire d’une des zones du gouvernorat Béjà avait obligé les citoyens concernés par les primes sociales annoncées récemment par le gouvernement, de se diriger vers l’un de ses centres informatiques pour obtenir un certificat justifiant leur situation sociale, et pouvoir s’inscrire à la liste des bénéficiaires.

Ces infractions concernent aussi l’augmentation des prix des produits alimentaires par un fonctionnaire, propriétaire d’un magasin (à Fondouk Jedidi), les pratiques de monopole, l’augmentation des prix de la baguette de pain (500 millimes) par les boulangers, dont une boulangerie à Sidi Fraj à Soukra.

Il s’agit, également, d’une autre boulangerie anarchique à l’avenue Nakhil au Bardo qui a obtenu la farine subventionnée en dehors des circuits légaux et a stocké l’huile subventionnée dans ses locaux situés dans la région de Zahrouni.

Les réclamations des citoyens concernent aussi la hausse du prix du sac de semoule subventionné à 50 dinars (à Kasserine), le stockage de semoule (à l’Ariana), et les pratiques de monopole pour le semoule subventionné, ainsi que l’interdiction de sa vente (Sfax).

Autres infractions qui concernent l’augmentation du prix de gel désinfectant par une pharmacie (à cité Zahr à El Hrairia), de la vente conditionnée (société de vente du lait et ses dérivés au pole industriel à Monastir), l’infraction des règlements sanitaires pour ce qui est abattage anarchique ( Ben Arous boucherie à Yasminet route de Mornag), et le non respect de l’isolement sanitaire par un citoyen arrivé de Dubaï depuis une semaine.

Toutes ces réclamations ont été transférées aux ministères du Commerce, de la Santé et de l’Intérieur pour prendre les mesures nécessaires.

Pour dénoncer ces pratiques contraire aux principes de système commercial, l’INLUCC appelle les citoyens à appeler les numéros verts suivants : 80102222 ou 71242628 ou bien contacter les directions régionales du commerce.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here