Rached Ghannouchi : « Nous sommes en guerre contre un ennemi invisible »

0

Tunisie-Tribune (Rached Ghannouchi) – Le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) Rached Ghannouchi a indiqué à l’ouverture de la séance plénière ce jeudi au Bardo que le parlement est totalement conscient de l’ampleur des défis auxquels est confronté le pays face à l’épidémie du Covid-19.

« C’est dans cet objectif que l’ARP a crée dès le début une cellule de crise pour suivre de près les interventions et assurer la coordination tout en maintenant son bureau en état de réunion permanente », a-t-il rappelé.

L’ordre du jour de la séance plénière comporte l’examen des mesures exceptionnelles visant à garantir la continuité du travail de l’assemblée en plénière ainsi qu’un dialogue avec le gouvernement sur la situation générale du pays en lien avec la situation sanitaire actuelle.

Le parlement a fait valoir Ghannouchi avait averti des menaces qui pèsent sur le peuple et l’Etat exigeant des mesures maximales à travers la fermeture des frontières et l’application obligatoire du confinement total au lieu d’opter pour une démarche progressive qui a favorisé la propagation.

“Nous sommes en guerre contre un ennemi invisible ..Une guerre qui exige une vision pour savoir la gérer”, a-t-il ajouté.

Rached Ghannouchi a affirmé que le Parlement redoublera d’efforts pour coordonner avec l’exécutif, lui faciliter la tâche, échanger les données et interagir efficacement avec les développements de la situation.

“L’unité est synonyme de force pour relever ce défi”, a-t-il dit, affirmant qu’”il n’y a pas lieu aujourd’hui de se quereller car la devise à l’heure actuelle est d’être unis pour surmonter les difficultés”.

Ghannouchi a ajouté que le Parlement se doit d’adapter son travail aux développements de la situation: Il aura ainsi à examiner plusieurs propositions pour continuer ses activités et s’acquitter de son devoir national en restant en état de réunion permanente à la lumière des nouvelles mesures qui seront décidées au cours de la plénière d’aujourd’hui.

Sur un autre plan, le président de l’ARP a exprimé sa solidarité avec le député Mohamed Affes après avoir subi des violences, relevant que toute agression contre les députés est condamnable, d’où qu’elle vienne.

Au cours de la séance plénière, il a été procédé à l’ajout d’un point à l’ordre du jour sur la violence verbale et physique contre le député Mohamed Affes alors qu’il effectuait sa mission de contrôle à Sfax.

Au début de la séance plénière, Ghannouchi a indiqué que le groupe Al-Karama a officiellement un statut de groupe de l’opposition. La présidence du groupe parlementaire Bloc démocratique revient à Hichem Ajbouni. Les nouvelles députés Meherzia Labidi (Ennahdha), Salma Maalej (Courant démocrate) et Nouha Jallebi (Nidaa tounes) remplacent les députés qui ont rejoint le gouvernement à savoir Ahmed Gaaloul, Ghazi Chaouchi et Ali Hafsi.

Ghannouchi a annoncé également la démission de 9 députés du bloc Qalb Tounes qui compte désormais 29 députés. Il a fait part aussi de la démission de la députée Lamia Jaidane du Parti destourien libre (PDL) qui compte désormais 16 sièges.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here