FIPA : Baisse des investissements internationaux de 26,4%, à fin septembre 2020

0

Tunisie-Tribune (investissements internzionaux) – Les investissements internationaux en Tunisie ont baissé de 26,4%, au terme des neuf premiers mois de l’année en cours, à 1506,6 millions de dinars (MD), en comparaison avec la même période de l’année 2019, selon des statistiques de l’Agence de promotion de l’Investissement Extérieur (Fipa).

En devises, ces investissements internationaux se sont limités, à fin septembre 2020, en dollars, à 531,3 millions de dollars, et en euro, à 473 millions d’euros.

Les investissements de portefeuille (investissements en bourse), ont enregistré une chute de 68,1% par rapport à la même période de l’année précédente, pour se situer au niveau de 47,7 MD, contre près de 150 MD, en 2019.

Même constat pour les investissements directs internationaux (IDI) qui ont diminué de 23,2%, à environ 1459 MD, contre près de 1900 MD, en 2019.

Cette baisse a concerné tous les secteurs d’activité sans exception, à l’occurrence de l’ensemble des pays du monde, au vu de la régression de l’activité économique, due à la propagation de la pandémie du coronavirus.

Ainsi, le flux des investissements dans le domaine de l’énergie a diminué de 23,5%, à 601,7 MD, au vu de la baisse du prix du baril de pétrole, ainsi qu’en raison des protestations et des sit-in observés dans la plupart des zones de production, notamment la région d’El Kamour (gouvernorat de Tataouine).

De même, les investissements dans le secteur des industries manufacturières ont diminué passant de 969,7 MD, à la fin du troisième trimestre de l’année 2019, à 778,5 MD, à fin septembre 2020.

Aussi, les investissements dans le secteur de service ont baissé de 47,7%.

Il est à noter que les IDI sont répartis à hauteur de 41,2% pour les énergies 53,4% pour les industries manufacturières, 4,6% pour les services et 0,8% pour l’agriculture.

Toujours selon la Fipa, le flux des IDE hors énergie, enregistré jusqu’au fin septembre 2020, a permis de réaliser 404 opérations d’investissement d’une valeur totale de 857,2 MD, ce qui permettra la création de 7000 nouveaux postes d’emplois.

Ces projets d’investissement ont concerné la mise en place de 44 nouveaux projets, mobilisant une enveloppe globale de l’ordre de 56,3 MD (permettant de créer 1626 nouveaux postes d’emplois), et l’extension de 360 projets déjà existants, mobilisant des investissements à hauteur de 800,9 MD (ayant permis de créer 5 373 nouveaux postes d’emplois).

La répartition par pays du flux des IDI place la France en première position avec 360 MD, soit plus de 41% du total des IDI hors énergie. L’Italie est en deuxième position avec 110,7 MD, le Luxembourg troisième avec 107,2 MD, et l’Allemagne quatrième (68 MD).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here