Hichem Mechichi prononce l’oraison funèbre de la chanteuse Naama

0

Tunisie-Tribune (funèbre de la chanteuse Naama) – Au cours d’une cérémonie organisée, lundi, à la Cité de la Culture, Chedly Klibi, le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi a fait l’éloge funèbre de la chanteuse Naama décédée, dimanche à l’âge de 86 ans.

La dépouille de la défunte devait par la suite être transportée au Cap Bon où elle reposera au cimetière de son village natal, Azmour, près de Kelibia.

Le Chef du gouvernement a récité la Fatiha avant de rendre hommage à cette grande Dame de la chanson tunisienne et saluer sa grande contribution à la scène artistique nationale.

Mechichi a évoqué les qualités et le large répertoire artistique de Naama qui constitue « une prestigieuse école artistique » , déclarant que la mémoire de la défunte « restera à jamais présente auprès des tunisiens », a-t-il indiqué.

Il a encore estimé que Naama incarne cette « belle image d’une artiste habitée par les causes de la société qui a su préserver la haute valeur de l’action culturelle et artistique à travers des œuvres de qualité ».

La cérémonie a été marquée par la présence de Habib Ammar, ministre du Tourisme qui assure actuellement l’intérim aux Affaires culturelles et l’ex ministre des Affaires Culturelles Walid Zidi ainsi que les membres de la famille de la chanteuse disparue.
De son vrai nom Halima Bent Laroussi Ben Hassen Escheikh, Naama est native du 27 février 1934. Cette icône de la chanson tunisienne a connu la célébrité et la gloire notamment durant les années 70 à 80.

Sa discographie compte plus de 700 œuvres et des chansons cultes, comme  » Houa Lasmar « ,  » Om El Qad Touila « ,  » Ya Zine Assahra « ,  » Habibi ya ghali « ,  » Toussamt fik el khir  » et  » Finek ya Ghali « .

Naama possède un grand répertoire avec des centaines de chansons composées par les plus grands musiciens. Elle a collaboré avec des compositeurs comme Mohamed Triki, Chedly Anouar, Ridha Kalaï, Salah El Mehdi, Ali Riahi, Kaddour Srarfi, Ahmed Hamza, Abdelhamid Sassi, Sayed Chatta, Ali Chalgham, Mohamed Nouri, Laroussi Belkir, Ouannès Kraïem et Abdelhamid Slaïti.

Sa dernière apparition en public, fut le 24 juillet 2019 au centre culturel international de Hammamet où un hommage lui a été rendu de son vivant par le festival international de Hammamet.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here