Semences avariées à Béjà : Réaction du ministère de l’Agriculture

0

Tunisie-Tribune (Semences avariées à Béjà) – Le ministère de l’Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques a promis d’engager « toutes les procédures et poursuites légales contre toux ceux qui ont fait preuve de défaillance et ceux qui pourraient être impliqués dans la manipulation d’un produit vital », concernant une éventuelle perte de grandes quantités de semences (blé…), stockées dans des conditions inappropriées au gouvernorat de Béja.

Le département de l’Agriculture, qui réagissait à des informations et des photos échangées sur les réseaux sociaux montrant de grandes quantités de semences avariées, probablement à cause de des mauvaises conditions de stockage, a tenu à préciser, dans un communiqué, qu’une commission technique a été mise en place le 11 décembre 2020. Elle a été chargée d’enquêter sur les circonstances de stockage des semences et « déterminer les responsabilités techniques de chacun ».

Aussi, des membres de la Commission parlementaire de l’agriculture se sont rendus, vendredi à Goubellat délégation du gouvernorat de Béja, où 17 quintaux de blé avarié ont été découverts, au centre de collecte de la région, relevant de la Coopérative centrale de semences et plants sélectionnés (CCSPS).

Le département de l’agriculture a indiqué, dans son communiqué, qu’il a ordonné un contrôle administratif, financier et technique, auprès de la CCSPS, depuis le mois d’octobre 2020, et qu’il a demandé à l’Instance générale de contrôle financier de lancer un audit financier de ladite coopérative.

En 2020, la coopérative a stoké environ 115 mille quintaux et placé 17 mille quintaux de céréales au Centre de collecte de Goubellat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here