Faux départ pour le procès de Sarkozy dans l’affaire Bygmalion

0

Tunisie Tribune (Sarkozy)- Deux semaines après sa condamnation dans l’affaire « des écoutes », Nicolas Sarkozy n’a pas assisté mercredi à l’ouverture du procès « Bygmalion », portant sur les soupçons de financement illégal de sa campagne de l’élection présidentielle en 2012.

L’ancien chef de l’Etat n’a donc pas entendu la présidente de la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris prononcer le renvoi du procès au 20 mai, en réponse à la demande d’un des prévenus, Jérôme Lavrilleux, dont le principal avocat est hospitalisé en réanimation après avoir contracté le Covid-19.

Thierry Herzog, l’avocat de Nicolas Sarkozy, condamné comme lui à l’issue du procès « Bismuth » – les deux hommes ont fait appel – a expliqué à la barre que son client n’avait pas jugé utile de se déplacer après avoir été informé de la demande de renvoi déposée par l’ancien directeur adjoint de sa campagne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here