Imed Ben Hlima : « La ceinture politique veut contrôler les travaux du comité de lutte contre la corruption

0

Tunisie Tribune (Corruption)- L’avocat, par ailleurs activiste politique Imed Ben Hlima a déclaré que le Comité National de Lutte contre la Corruption « est provisoire » et qu’il a été créé bien avant la Constitution de 2014 en vertu du décret-loi n°120 en novembre 2011.

« Après la promulgation de la Constitution, une instance constitutionnelle de lutte contre la corruption et la bonne gouvernance aurait dû voir le jour et ce retard est en raison des conflits politiques », a-t-il expliqué.

En effet, Monsieur Ben Hlima a estimé que ce retard est « prémédité » pour harceler et faire pression sur tous les comités et autorités provisoires.

« Le fait que le chef du gouvernement ait le pouvoir de désigner le chef de la comité de lutte contre la corruption, et dans le cadre de la configuration politique actuelle, nuit à l’indépendance de cet organe », a-t-il ajouté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here