Libération de Nabil Karoui : I Watch compte saisir le CSM et l’inspection générale de la justice

0

Tunisie-Tribune (Libération de Nabil Karoui) – L’organisation I Watch a indiqué, mercredi, qu’elle “n’hésitera pas à saisir le Conseil supérieur de la magistrature et l’inspection générale de la Justice, s’il est prouvé qu’il existe de sérieux soupçons de falsification délibérée des procédures au profit de l’accusé Nabil Karoui”.

Nabil Karoui, président du parti Qalb Tounes et fondateur de la chaine privée Nessma TV, a été remis en liberté mardi. Il était en détention préventive depuis plus de six mois pour une affaire de présumé blanchiment d’argent et fraude fiscale.

I Watch, qui représente Transparency International en Tunisie, avait accusé Nabil Karoui et son frère de fraude fiscale dans un rapport publié en 2016.

Dans une déclaration, publiée, mercredi, au lendemain de la mise en liberté de Nabil Karoui, I Watch a déclaré “respecter les décisions de justice et toutes les voies légales de recours”, mettant toutefois en garde que le fait de laisser Nabil Karoui en état de liberté “ne doit pas affecter le déroulement de l’enquête.”

L’organisation a indiqué, dans ce sens, avoir relevé différentes “formes de pression exercées ces derniers temps sur la justice”. Elle a affirmé sa totale confiance en la solidité des éléments du dossier, qui a été présenté aux autorités, et son entière conviction que les recherches révéleront toute la vérité et les faits liés à l’affaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here