Pauvreté : malgré l’efficacité des aides sociales, le fossé s’est creusé entre pays riches et pauvres (PNUD)

0

Tunisie Tribune (PNUD)- Les dépenses d’aide sociale ont permis de contenir la pauvreté liée à la pandémie, mais le fossé s’est creusé entre les pays riches et les pays pauvres, selon un nouveau rapport du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Les pays riches ont dépensé jusqu’à 212 fois plus par habitant que les pays pauvres au titre des aides sociales pour amortir un choc économique sans précédent.

Un nouveau rapport, publié jeudi par le PNUD, montre que les politiques d’aide en espèces ont permis de réduire de manière significative le nombre de personnes qui, autrement, auraient pu sombrer dans la pauvreté pendant la pandémie de Covid-19. Le rapport, intitulé « Atténuer la pauvreté », présente de nouvelles données sur la manière dont les dépenses d’aide sociale ont empêché une partie de la population de sombrer dans la pauvreté.

Dans les 41 pays pour lesquels des données sont disponibles, 80% des personnes (soit 12 des 15 millions de personnes considérées) qui seraient tombées sous le seuil de pauvreté de 1,90 dollar y ont échappé grâce aux mesures d’aide sociale.

Lorsque l’impact des politiques d’aide sociale est mesuré à des seuils de pauvreté plus élevés dans les mêmes 41 pays, c’est-à-dire sur les personnes vivant avec 5,50 dollars par jour ou moins dans ces pays, 31 des 42 millions de personnes considérées ont été préservées de la pauvreté depuis mars 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here