Boukaer Zakhama: Les cliniques privées ont cessé d’accepter les patients libyens depuis des années

0

Tunisie Tribune (cliniques privées) – Le président de la Chambre syndicale des Cliniques privées relevant de l’UTICA, Boubaker Zakhama a indiqué que les cliniques privées ont cessé d’accepter les patients libyens depuis des années, précisant que ces derniers n’arrivent pas à régler leurs dettes.

Il a indiqué que la qualité des services de santé fournis par la Tunisie aux étrangers est excellente et respectueuse des normes internationales.

Il a ajouté que de nombreux patients libyens ont été envoyés vers d’autres pays, tels que la Turquie, mais ces derniers se sont par la suite revenus vers Tunisie parce qu’ils n’étaient satisfaits de la qualité de soins dans ces pays. 

Zakhama a par ailleurs estimé qu’il aurait espéré que la partie libyenne apprécierait les sacrifices consentis par les cliniques tunisiennes, qui à un certain moment soignait les libyens gratuitement, rappelant que les dettes de l’Etat libyen s’étaient accumulées notamment en raison du mode de paiement. 

En effet, à une époque la clinique envoyait une facture au consulat ou à l’ambassade libyenne pour que le patient soit pris en charge par l’Etat libyen et que le paiement ait lieu après le départ du patient.

Rappelons que cette déclaration fait suite à celle du responsable au sein du ministère libyen de la Santé qui a affirmé mardi qu’il a été décidé de cesser d’envoyer des patients en Tunisie, à partir de jeudi prochain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here