Skoda annonce la fin de l’hybride rechargeable… « Les versions d’Octavia et de Superb ne seront pas suivies, l’avenir étant la voiture électrique pure »

0
  • A l’ère de l’électrification totale, Skoda change de cap en matière de motorisation et annonce la fin des moteurs hybrides rechargeables.

OTO-News (la fin de l’hybride rechargeable) – Les hybrides rechargeables rassemblent, sur le papier, le meilleur des deux mondes. Prisée par les fabricants en raison de la demande et des avantages fiscaux dont elle bénéficie (on ne va quand même pas se mentir), la technologie perd du terrain. Notamment chez Skoda, qui y mettra un terme dans un avenir plus ou moins proche.

C’est ce qu’a indiqué Thomas Sxhäfer, le PDG de Skoda, lors d’un récent entretien avec Autogazette : « A long terme, nous comptons entièrement sur des voitures électriques pures. Les hybrides rechargeables sont importants pour les flottes mais les versions correspondantes d’Octavia et de Superb ne devraient pas être suivies par d’autres véhicules de ce type. Cela n’a pas de sens pour nous. Notre avenir, c’est la voiture électrique ».

Sans livrer de calendrier définitif, le PDG affirme quoiqu’il en soit qu’il n’y aura plus de PHEV dans les années à venir. Ce qui, selon le cycle de vie des modèles suscités, devrait se situer entre 2026 et 2027.

Rappelons que Skoda hérite toujours de l’excellent système hybride rechargeable partagé au sein du groupe Volkswagen. L’octavia iV est disponible avec les sytème de 204 ch et 245 ch de la Golf, alors que la Superb embarque la version revue à 218 ch de la Volkswagen Arteon.

Avis d’Expert

Arrêter le moteur thermique est une chose, renoncer aux technologies hybrides rechargeables en est un autre. Car quoiqu’en disent les études et autres rapports, cette motorisation présente de nombreux avantages si elle est utilisée correctement.

Assurément, ce n’est pas la solution miracle qu’elle prétend être sur les brochures, avec des niveaux de consommations et de rejets de CO2 tout simplement inatteignables dans le monde réel. En revanche, cela permet de goûter à la mobilité électrique au quotidien, tout en profitant d’une voiture hybride pour les plus longs trajets. Ou pour s’aventurer en dehors des axes autoroutiers, où se trouve la grande majorité des bornes de recharge rapide pour les voyageurs en voiture électrique.

Solution critiquée, certes, l’hybride rechargeable est toutefois la transition nécessaire avant le tout électrique voulue par les administrations européennes. La date de péremption de Skoda n’a pas été communiquée, mais il semble encore tôt pour évoquer la fin de cette technologie, aussi avantageuse pour les constructeurs.

Soufyane Benhammouda

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here