Les Agences de location de voiture invitées par Hyundai pour consolider un partenariat qui tient compte des prix, du type des véhicules et des offres de services et pièces

0

Tunisie Tribune (Agences de location de voiture invitées par Hyundai) – Alpha Hyundai Motor a organisé, vendredi 24 septembre, à son showroom de Ain Zaghouan, la Journée Loueurs de voitures.

Il s’agit d’une journée spéciale pour les sociétés de la location de voiture, a expliqué le directeur général d’Alpha Hyundai, Motor Mehdi Mahjoub dans une déclaration à Business News, qui confirme le partenariat établi depuis deux ans entre Alpha Hyundai Motor et la Chambre syndicale de loueurs de voiture.

Ce partenariat se traduit par des avantages accordés aux loueurs de voiture, a précisé M. Mahjoub, et permettra à leurs invités de découvrir le nouveau showroom mais aussi la nouvelle gamme et les nouveaux modèles de véhicules (i10, i20, i30, Accent, Tucson, Kona, …).

L’événement permettra aussi de faire une petite évaluation de l’opération crédit fournisseur faite en février 2020, a-t-il ajouté.

« Malgré le Covid-19 et l’inactivité des sociétés de location pendant au moins six mois, ces dernières ont été à la hauteur de nos attentes : il n’y a pas eu beaucoup d’incidents d’impayés et même les rares cas d’impayés ont été régularisés », a-t-il affirmé, en rappelant qu’en février 2020, Alpha Hyundai Motor a vendu des véhicules à crédit aux loueurs, sans passage par un organisme financier.

Le concessionnaire a financé à peu près 400 véhicules, pour les loueurs voitures, moyennant des paiements mensuels. Tout le monde avait estimé à l’époque que c’était un grand risque à prendre, mais aujourd’hui malgré la crise, l’expérience à montrer que les loueurs ont été à la hauteur de leurs engagements, toujours selon ses dires.

« Nous sommes très heureux de ce partenariat qui n’a fait que se renforcer de jour en jour et aujourd’hui nous sommes en train de faire la même chose pour les pièces de rechange, les loueurs de voiture étant de grands consommateurs de pièces. On est en train de discuter pour la création d’une centrale d’achat pour les loueurs de voiture, en leur faisant bénéficier de remises substantielles sur des achats de gros », a indiqué le DG.

Pour sa part, le président de la Chambre nationale des loueurs de voiture relevant de l’Utica, Habib Maoui, a noté que cet évènement représente le complément d’un projet qui a député avec Hyundai depuis deux ans : un accord de partenariat, composé de plusieurs éléments et relatif notamment au prix et au type des véhicules mais aussi aux offres proposées par le concessionnaire.

Ainsi, la réunion de ce vendredi vise à réactiver cet accord, suite à la rupture notamment liée à la situation sanitaire et économique.

« Aujourd’hui, il y a une nouvelle dynamique sur le marché, qu’on espère continuer, et qui nous a poussé à penser à l’étape d’après, notamment en développant l’accord avec Alpha Huyndai, surtout que le concessionnaire dispose d’une nouvelle gamme de produits, avec des critères appréciés par les consommateurs tunisiens et étrangers.

Nous allons négocier avec la société sur le prix et la remise à mettre en place selon le palier (nombre de véhicules achetés). En effet, les loueurs sont venus évaluer leurs demandes afin de faire une commande groupée à travers une centrale d’achat, afin de bénéficier de la meilleure offre prix, véhicules et pièces de rechange », a soutenu M. Maoui.

Notons que le parc de véhicules de location représente en Tunisie 22.000 véhicules pour un besoin annuel compris entre 6.000 à 8.000 véhicules par an, soit 13 à 14% du marché global.

Interrogé sur ce que représente la location de véhicules dans le chiffre d’affaires d’Alpha Hyundai Motor, Mehdi Mahjoub a assuré que 20% des ventes Hyundai vont à la location, la marque offrant une gamme de voitures robuste, fiable et garantie 5 ans avec une disponibilité des pièces de rechange outre un bon service après-vente. Pour lui, le fait que les loueurs viennent chez eux démontre que leurs véhicules répondent à exigences de ce secteur.

S’agissant du bestseller chez les loueurs, le DG a précisé que les Hyundai i10 et i20 sont très appréciés.

Habib Maoui a spécifié que le secteur comprend 468 sociétés actives, qui emploient entre 10.000 et 11.000 personnes (direct et indirect). 34% du chiffre d’affaires des sociétés de leasing et 35% du chiffre d’affaires des concessionnaires proviennent du secteur de location de véhicules, a-t-il soutenu, en rappelant que les sociétés de location représentent un part importante du chiffre d’affaires des sociétés d’assurances.

Le président de la chambre syndicale a assuré que le marché a besoin, dans la situation normale, d’un parc de location de 70.000 véhicules. Ceci dit, le secteur subit la concurrence déloyale du marché parallèle, avec un parc de 52.000 véhicules et qui engendre des pertes de 150 millions de dinars (MD) par an pour l’Etat en impôts, taxes et divers redevances, selon l’estimation avancée par M. Maoui. Ainsi et pour lutter contre ce fléau, le secteur travail sur le digital mais également sur le dossier des avantages fiscaux.

En 2001, la voiture 4 à 5 chevaux était vendu au prix de 12.500 dinars. Aujourd’hui, après trente ans, le prix a été multiplié par cinq. Pire, le véhicule coûte plus cher au loueur, puisqu’il passe par les leasings, les taux d’intérêt atteignant les 16,5% (soit un surplus de 17.000 à 20.000 dinars par véhicule juste en intérêts), a clarifié M. Maoui.

Et de profiter de l’occasion pour indiquer que la chambre a présenté il y a un an une étude au parlement, où elle demande l’achat de véhicules avec les même avantages fiscaux accordées aux agences de voyage et au transport organisé (taxi, louage, …), ce qui permettra la pérennité du secteur, la création d’emplois mais surtout l’engrangement de nouvelles redevances pour l’Etat.

S’agissant de la voiture électrique et hybride, Habib Maoui a estimé qu’il y a beaucoup de contraintes, notamment avec le manque d’infrastructure nécessaire et une taxation élevée qui rend le prix des véhicules exorbitants. Certes, la demande du marché est timide, mais il pense que l’avenir de ce genre de véhicules sera radieux.

Source : Imen Nouira / businessnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here