33 foyers de contamination à la Fièvre catarrhale

0

Tunisie Tribune (Fièvre catarrhale) – Environ 33 foyers de contamination à la Fièvre catarrhale, connue sous le nom de la maladie de la langue bleue , ont été détectés dans certains gouvernorats jusqu’au 12 octobre 2021, a indiqué, mardi, dans un communiqué, le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

Le département a souligné que la situation de la santé animale est relativement stable par rapport à l’année dernière qui a enregistré 160 foyers de contamination, mais nécessite un suivi rapproché.

Et de rappeler qu’il s’agit d’une maladie animale qui ne se transmet pas aux êtres humains et qui est présente en Tunisie depuis 1999, ainsi que dans la plupart des pays du nord et du sud de la Méditerranée et des pays africains.

Cette maladie ne se transmet entre les animaux qu’à travers les insectes piqueurs (Culicoides) qui se multiplient en présence de certains facteurs climatiques tels que l’humidité et les températures élevées.

Le ministère a, à ce titre, appelé les éleveurs à nettoyer les alentours des étables, en asséchant les eaux stagnantes et tout ce qui pourrait constituer un gîte pour les insectes (pneus, boîtes…) et à utiliser les pesticides agréés par les services vétérinaires.

Il a insisté sur l’importance d’éviter l’amoncellement des engrais naturels aux alentours des étables et l’achat de bétail d’origine inconnue.

Il a, également, recommandé de ne pas mener les troupeaux près des zones marécageuses, surtout après le lever ou avant le coucher du soleil,étant donné qu’il s’agit de périodes pendant lesquelles les insectes sont actifs.

Il a appelé à utiliser des répulsifs contre les insectes.
Indiquant que ses services vétérinaires suivent de prés l’évolution de la situation, le ministère a exhorté les éleveurs à les informer et à contacter immédiatement un vétérinaire, en cas d’apparition des symptômes de cette maladie (Inflammation des membranes au niveau des yeux, du nez et de la bouche, gonflement de la tête …).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here