Agressions obligent, le SNJT appelle les journalistes à ne plus couvrir les manifestations… et pointe du doigt certains partis politiques

0

Tunisie Tribune (Snjt)- Le Snjt a vivement condamné les agressions commises à l’encontre des journalistes ayant couvert la manifestation organisée par les anti-Kaïs Saïed, portant la responsabilité de ces violences et de cette campagne qui vise les journalistes, aux partis politiques et personnalités qui appellent à ces manifestations sans pouvoir les encadrer.

Il a annoncé que des poursuites judiciaires ont été engagées à l’encontre des agresseurs sur la base d’enregistrements vidéo détenus par les journalistes et des vidéos de surveillance installées sur l’avenue Habib Bourguiba.

Le syndicat a enfin appelé les journalistes à ne plus couvrir les manifestations où ils sont pris pour cible et les médias à ne plus inviter ou relayer les déclarations de ceux qui appellent ou participent à ces manifestations et de ne transmettre aucune information relative à ces mouvements hormis les attaques contre des journalistes. .

Le Snjt a, par ailleurs, appelé les journalistes et tous les intervenants du secteur à participer à un sit-in à 10 heures jeudi devant ses locaux pour dénoncer les agressions qui se poursuivent contre les journalistes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here