Femmes et médias : une plateforme féministe de la Méditerranée est née

0

Tunisie Tribune (plateforme féministe de la Méditerranée ) – Rassemblant une vingtaine de femmes journalistes professionnelles, Medfeminiswiya veut donner une plus grande visibilité à des contenus écrits par les femmes sur les femmes. Un nouveau média sur le Net, féministe et trilingue, vient de voir le jour.

A l’origine, l’idée est venue du Fonds pour les femmes en Méditerranée (FFMed), une ONG française  soutenant financièrement les associations féministes. Ce projet, né deux années avant la crise du coronavirus, a pensé mettre en place une plateforme de journalistes féministes des deux rives de la Méditerranée. Une plateforme qui répondrait à un besoin d’accéder à une information sur le genre crédible, vérifiée, équilibrée et exempte de misogynie, de stéréotypes, de fake news et de discours de haine. Car, à l’origine, un constat s’est imposé : la sous-représentation des sujets réalisés sur et par les femmes, notamment concernant leurs luttes pour plus de liberté, de dignité et d’égalité.

Depuis le mois de juin dernier, l’idée est devenue réalité. Et Medfeminiswiya, le premier média féministe de la Méditerranée, édité en trois langues, l’arabe, le français et l’anglais, a été lancé officiellement au cours du mois de septembre 2021. Ce nom à rallonge incarne un mot-valise. Il est composé de : Med  pour Méditerranée et Médias et Feminiswiya qui contracte Féministe, en français et anglais, avec Niswiya (féminisme) en arabe. Trois objectifs en un seul mot !

Diversité, solidarité et rencontres

« En encourageant une culture qui embrasse à la fois la diversité et la solidarité entre femmes journalistes de la région méditerranéenne, notre réseau vise à faire entendre leurs voix et à leur donner les moyens de produire leurs propres contenus, principalement à travers la plateforme en ligne ‘‘Medfeminiswiya’’, et ce, en les encourageant à se réunir, à se soutenir mutuellement et à s’organiser collectivement par le biais de discussions de groupe régulières, de rencontres et de conférences féministes », lit-on, en guise d’introduction, sur le site Medfeminiswiya.

Le contenu de la plateforme mise en ligne depuis cet été concrétise amplement ces ambitions. Une vingtaine de femmes journalistes professionnelles à travers la Méditerranée, (Algérie, Egypte, Espagne, France, Italie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Tunisie, Turquie…) font résonner et amplifier les voix des femmes via des articles d’actualité, des reportages de terrain et des investigations croisées sur plusieurs pays. Un blog et des podcasts enrichissent la matière offerte par Medfeminiswiya.

 

A côté des contextes de chaque pays membre de ce réseau, des articles sur les violences à l’égard des femmes, notamment pendant le confinement et la crise du covid-19, des interviews à des femmes féministes des deux côtés de la Méditerranée, des comptes rendus sur les multiples facettes de la créativité engagée en faveur du genre, un grand dossier sur les droits sexuels et reproductifs est actuellement disponible sur le site.

Une matière attractive, originale, de qualité et agréablement illustrée se déploie sur plusieurs rubriques : « Explorations », « En Mouvement », « Créativité », « Multimédia », « Opinions »… L’Histoire des femmes de la Méditerranée, où se croisent pratiquement les mêmes défis et enjeux, s’écrit aussi par les journalistes sur cette plateforme nouvellement créée.

  • OLFA BELHASSINE
  • La Presse

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here