Peines et mesures non privatives de liberté, dispositif de probation : l’Association du Barreau Américain – Initiative de l’Etat de Droit poursuit ses ateliers de sensibilisation

0

Tunisie Tribune (mesures non privatives de liberté) – L’Association du Barreau Américain – Initiative de l’Etat de Droit (ABA ROLI) en Tunisie, en partenariat avec le ministère de la Justice, poursuit ses ateliers de sensibilisation à l’attention des entreprises d’incubation et les organisations de la société civile autour de la mise en œuvre des « Peines et mesures non privatives de liberté et le rôle des institutions d’incubation dans le dispositif de probation». C’est à cette occasion qu’un échange plus que productif en collaboration avec l’Union National de la Femme Tunisienne (UNFT) a eu lieu  à l’hôtel El Mechtel de Tunis.

Ces ateliers, lancés depuis juin 2021, s’inscrivent dans le cadre de l’expansion du système de probation en Tunisie au profit des détenus exécutants des peines privatives de liberté n’excédant pas une année, pour des délits mineurs, et les substituant par le travail d’intérêt général.

Ce projet pilote, financé par le Bureau of International Narcotics and Law EnforcementAffairs, organisme dépendant du département d’État des États-Unis (INL), a eu lieu à Sousse en 2013, où selon les sources officielles, 1 219 cas ont été réhabilités entre janvier 2013 et décembre 2017, avec un taux de récidive ne dépassant pas 3% comparé à un taux national de 40%.

En capitalisant sur l’expérience pilote réussie de Sousse, l’American Bar Association – Rule of Law Initiative (ABA ROLI) appuient des bureaux de probation dans chacun des gouvernorats de l’Ariana, Ben Arous, Béja, Gafsa, Mahdia, Médenine et Sfax. Ces bureaux s’ajouteront à ceux que l’Union européenne avait appuyé depuis 2015, à Bizerte, Monastir, Kairouan, Tunis, Manouba et Gabès.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here