Les tarifs des cliniques privées seraient conformes à ceux des hôpitaux publics, selon leur chambre syndicale !

0

Tunisie Tribune (tarifs des cliniques privées) – Le président de la Chambre syndicale nationale des cliniques privées, Boubaker Zakhama, a affirmé que la situation difficile du pays a affecté négativement la situation des cliniques en Tunisie en raison de la diminution du nombre de patients après la fermeture des frontières avec certains pays voisins.

Dans le même temps, il a  démenti les rumeurs qui circulent sur le montant des bénéfices réalisés par le secteur privé après la crise pandémique du COVID-19, dénonçant les campagnes indûment orchestrées, ayant touché les cliniques privées au cours de la dernière période.

Il a expliqué que la détérioration de la situation financière du citoyen tunisien l’a poussé   à  s’abstenir de se soigner dans les cliniques privées pour mettre le cap sur le secteur public, soulignant que leurs tarifs correspondent aux prix pratiqués dans les hôpitaux publics.

L’interminable écueil des patients libyens

Il a également affirmé que les dettes contractées par les patients libyens  auprès des cliniques privées tunisiennes les ont épuisées en raison de leur augmentation et de l’absence de solutions claires pour leur règlement  jusqu’à ce jour.

En fait, la valeur des dettes contractées par la partie libyenne envers les cliniques privées tunisiennes a dépassé 270 millions de dinars. Le  gouvernement d’union nationale en Libye a chargé une commission d’étudier le dossier des dettes envers les cliniques étrangères, dont les cliniques tunisiennes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here