La prison pour une juge pour délits de faux et usage de faux

0

Tunisie Tribune (prison pour une juge) – La chambre criminelle spécialisée dans les affaires de corruption financière du Tribunal de Première Instance de Tunis a condamné une femme juge à 5 ans de prison ferme pour escroquerie, délits ed faux et usage de faux.

Il convient de noter que le Conseil supérieur de la magistrature avait précédemment rendu une décision de suspension de travail de la juge susmentionnée et l’avait renvoyée devant le ministère public.

Elle a interjeté appel auprès du tribunal administratif de la décision de la suspendre de son travail, et a obtenu gain de cause. Pour être réintégrée à son ancien poste et transférée vers un autre Tribunal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here