Le gouvernorat de Ben Arous figure en tête de liste des plages impropres à la baignade

0

Tunisie Tribune (gouvernorat de Ben Arous) – Le gouvernorat de Ben Arous figure en tête de liste des 21 plages impropres à la baignade réparties sur cinq gouvernorats: Ben Arous, Tunis, Bizerte, Nabeul et Gabès.

Dans un communiqué publié le 9 juin dernier, le ministère de la santé a souligné que la baignade est interdite dans les plages de Rades, Ezzahra et Hammam-Lif dans la banlieue sud de Tunis.

Il s’agit des plages situées: à 10 mètres au sud de la plage Marouen à Rades, en face du bâtiment de la protection civile, en face du centre de traitement des eaux de mer à Rades, à 100 mètres au nord du dépotoir de Oued Meliane à Ezzahra, en face du dépotoir Oued Maizet et celui de Oued Boukhamsa à Ezzahra, en face de la rue Aziza Othmana à Hammam-Lif et de l’ancien dépotoir à Echaabia et du dépotoir Oued El Ayaycha à Hammam-Lif.

Les autorités compétentes ont été informées par le ministère de la santé de la nécessité d’interdire la baignade dans les plages en question et de lutter contre la pollution de l’eau de mer.

A noter que les habitants de la banlieue sud et des composantes de la société civile avaient exprimé leur mécontentement en raison de la situation environnementale et la pollution de l’eau de mer dans cette région et observé plusieurs mouvements de protestation, en particulier celui du 12 septembre 2021, appelant à mettre fin au rejet des eaux usées et des eaux polluées déversées par les entreprises.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here