Trois magistrats entament une grève de la faim au siège de l’AMT

0

Tunisie Tribune (Trois magistrats) – Trois magistrats (parmi les 57 révoqués) ont entamé ce mercredi une grève de la faim dans le cadre des mouvements de protestation contre la décision de révocation, a annoncé l’Association des Magistrats tunisiens.

L’AMT a publié à cet effet la déclaration faite par les trois magistrats, Hamadi Rahmani, Ramzi Bahria et Mohamed Hédi Kenzari qui ont entamé leur grève de la faim au siège de l’association.

Les magistrats demandent dans leur déclaration l’annulation du décret-loi n°2022-35 en date du 1er juin ainsi que le décret présidentiel portant révocation de 57 magistrats « par surprise, et d’un trait de plume sans leur permettre de se défendre en vertu des garanties disciplinaires qui leur sont assurées ».

Les magistrats grévistes ont réclamé en outre la réintégration des magistrats révoques immédiatement dans leurs fonctions et la levée de l’injustice qui leur est faite ainsi que l’ouverture d’une enquête administrative sur les circonstances et les tenants et aboutissants de la préparation de la liste des révocations et l’implication de parties politiques, administratives et judiciaires dans cette action dans le but d’un règlement de comptes à l’égard de magistrats reconnus pour leur indépendance, leur honnêteté et leur compétence.

Ils ont demandé enfin la restauration du processus constitutionnel et institutionnel du pouvoir judiciaire et l’engagement en faveur de la séparation entre les pouvoirs et l’arrêt de toute ingérence dans les affaires de la justice.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here