Les activités du port de Kélibia lourdement impactées par l’arrêt des travaux d’aménagement en cours

0

Tunisie Tribune (activités du port de Kélibia) – L’encombrement des embarcations au port de Kélibia, classé 3ème au niveau national derrière ceux de Sfax et de Téboulba, persiste encore à cause de l’arrêt des travaux du projet d’aménagement et de maintenance du port, lancé en septembre 2019, pour un coût de 20 millions de dinars (MDT).

Cet arrêt a créé un dépassement de la capacité d’accueil du port jusqu’à 150%, d’autant plus que plusieurs embarcations venant de différentes ports accostent à Kélibia, selon le chef du port, Amor Belhaj Salah.

Répartis en cinq phases, les travaux jusque-là réalisés se sont limités à l’exécution à hauteur de 70% des deux premières phases qui consistent en l’acquisition de nouveaux quais et la réparation de ceux existants.

Cette situation a engendré une mauvaise gestion, notamment avec le démarrage de la saison de pêche des poissons bleus et l’abondance de la production, en plus des problèmes sociaux issus de cette situation, d’après la même source.

Selon le responsable, les motifs de la suspension des travaux ne peuvent être communiqués que par la direction générale de la pêche (chef du projet) et le ministère de l’Equipement, département chargé du contrôle.

De son côté, le président du département de la pêche et de l’aquaculture au gouvernorat de Nabeul, Wissem Mokni, s’est contenté d’expliquer que l’arrêt des travaux n’est pas lié au non remboursement des promoteurs.

Pour sa part, le président de l’Union locale de l’agriculture et de la pêche à Kélibia, Achraf Hammami, impute la mauvaise situation du port au non décaissement des tranches convenues avec les promoteurs, précisant que la mauvaise exploitation du port fait suite à l obsolescence des quais et le nom accomplissement des travaux de réparation de certains d’eux.

Près de 60% de la production nationale provient du port de Kélibia. Il compte 50 unités de pêche de poisson bleu, 25 unités de chalutiers. Durant la saison de pointe (mai/septembre), le port peut atteindre 400 unités venant de différents ports.

Le secteur de la pêche et de l’aquaculture au gouvernorat de Nabeul compte parmi les principales activités, notamment dans la ville de Kélibia, avec une quantité de production de près de 15 mille tonnes, contribuant à la production nationale à hauteur de 10% . Près de 60% de la production de la pêche provient de la pêche des poissons bleus.

En 2021, la valeur de la production est estimée à 90 millions de dinars par rapport à une flotte de près de 1 000 unités. Près de 11% de la flotte représente la pêche de poisson bleu et plus de 70% revient à la pêche côtière.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here