Koweït : le prince héritier dissout le Parlement et appelle à de nouvelles élections

0

Tunisie Tribune (Koweït) – Dans un climat politique tendu, le prince héritier du Koweït, Mishal al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, a annoncé ce mercredi, la dissolution du Parlement et appelé à de nouvelles élections dans les prochains mois.

« Nous avons décidé de dissoudre constitutionnellement l’Assemblée nationale et de recourir à de nouvelles élections », a déclaré mercredi, le prince héritier Mishal al-Ahmad al-Jaber al-Sabah dans un discours télévisé.

«Nous n’interférerons pas dans les élections, ni dans le choix du prochain président du Parlement», a-t-il ajouté. Le prince héritier a indiqué que la prochaine phase requérait une approche solide et renouvelée, dans un contexte de scène politique régionale agitée.

« Nos citoyens ne sont pas satisfaits du travail des institutions législatives et exécutives », a-t-il déclaré, citant les tensions croissantes entre les deux parties qui «freinent» le développement du pays et l’unité de la nation.

En Koweït, pays au Moyen-Orient, la scène politique intérieure actuelle a été, selon le prince, déchirée par des désaccords et des intérêts personnels au détriment de la nation, à une époque d’instabilité régionale et de «crises et dangers» entourant le pays «de toutes parts».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here