Mongi Rahoui : La deuxième Conférence nationale du parti Al Watad aura lieu d’ici deux mois

0

Tunisie Tribune (Conférence nationale du parti Al Watad) – Au cours de la conférence nationale du Parti des patriotes démocratique unifié (PPDU), al Watad, organisée les 3 et 4 septembre à Monastir, il a été souligné que les préparatifs se poursuivront pour la tenue de la deuxième Conférence nationale d’ici deux mois.

C’est ce qu’a déclaré Mongi Rahoui, dirigeant à Al Watad, dimanche, aux médias, en marge de sa participation à la Conférence de son parti. Il a été décidé de mettre en place un comité de gestion temporaire pour gérer le volet organisationnel et politique du prochain symposium, a-t-il encore annoncé.

Un appel sera également lancé aux militants du parti à s’engager dans les préparatifs pour la deuxième Conférence nationale et de l’échéance à venir, a-t-il expliqué.

Il a souligné que cette conférence intervient « suite à la crise que traverse le parti et des atermoiements de la direction à organiser la Conférence allant jusqu’à la perturber, et qui renie les revendications de la plupart des camarades, estimant son incapacité à unifier les rangs du parti ».

Rahoui a critiqué ce qu’il qualifie d’ »etrême lenteur dans le traitement des grandes questions, notamment l’affaire de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi ». Il a encore évoqué des dossiers en suspens en lien avec la question de l’envoi des jeunes dans les zones de conflits et les attaques terroristes qu’a connu le pays et ce qu’on appelle « l’appareil secret » du mouvement Ennahdha.

Rahoui a fait savoir que les militants de son parti sont du côté des revendications populaires et des préoccupations des travailleurs et des pauvres ainsi que l’intérêt suprême de la Patrie et de la souveraineté nationale. « Nous n’avons d’autre choix que de se positionner dans les options nationales démocratiques qui sont en faveur du peuple et de la Patrie », a expliqué le dirigeant politique.

Selon Rahoui, la Conférence de Monastir a enregistré la présence des membres du comité central et du bureau politique d’Al Watad et la majorité des coordinateurs des alliances au sein du parti ainsi que plus de 350 personnes parmi ses militants de base répartis sur 22 gouvernorats.

Rappelons que Mongi Rahoui avait été écarté du PPDU suite à sa participation à la réunion de la commission consultative nationale pour une nouvelle république.

Dans un communiqué publié le 5 juin dernier, le bureau politique d’Al Watad avait décidé de suspendre définitivement son adhésion. Le parti avait expliqué une décision qui a été prise « conformément au règlement intérieur du parti et dans le souci de préserver son unité et de garantir l’indépendance de ses positions politiques.. ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here