Le mouvement  »Azimoun » dénonce la marginalisation des compétences

0

Tunisie Tribune (marginalisation des compétences)- La pénurie des produits de base couplée à la flambée des prix est le résultat de la situation difficile des finances publiques qui ne permet pas à l’Etat tunisien de s’approvisionner normalement auprès de ses fournisseurs étrangers. Tel est le constat dressé par le mouvement Azimoun dans une déclaration publiée, ce lundi.

Le mouvement a par ailleurs souligné que l’impuissance du gouvernement, l’absence de politiques publiques crédibles et claires et la marginalisation du rôle des compétences dans le processus de résolution de ces crises, sont autant de facteurs qui ont largement érodé le pouvoir d’achat des citoyens tunisiens.

Et le mouvement d’ajouter que les vagues de migration irrégulière ont connu ces derniers temps un « tournant dangereux », dès lors qu’elles ont ciblé également toutes les catégories sociales sans exclusion aucune, exprimant sa solidarité avec les familles des victimes des « bateaux de la mort » et faisant porter la pleine et entière responsabilité de cette situation à un pouvoir « négligent et inerte ».

Face à une telle situation alarmiste, la Présidence de la République et le gouvernement, cite le communiqué, sont appelés à constituer une cellule de crise pour entourer les familles des victimes, à combattre les réseaux de traite des êtres humains et à traduire en justice les véritables commanditaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here