Mohsen Nabti met en garde contre les répercussions de l’annulation du financement public des élections législatives

0

Tunisie Tribune (annulation du financement public)- Le porte-parole du Courant populaire Mohsen Nabti a déclaré aujourd’hui que la loi électorale parue hier dans le JORT a répondu en grande partie aux aspirations du parti notamment en ce qui concerne le scrutin uninominal à deux tours.

Nabti a considéré que le mode de scrutin proposé actuellement est le plus adéquat pour le pays indiquant que l’opinion publique rejette l’expérience parlementaire précédente et revendique un changement radical pour surmonter la conjoncture actuelle.

Énumérant les nouvelles conditions imposées aux participants à la course au Palais de Bardo, le dirigeant du Courant populaire a mis l’accent sur l’importance du concept du parrainage qui mettra fin aux candidatures aléatoires.

” 400 parrainages légalisés d’électeurs résidant dans la circonscription concernée semble être un objectif irréalisable notamment dans les régions intérieures. Il faut trouver un mécanisme capable de garantir le processus du parrainage et faciliter les procédures administratives à la fois” a ajouté le responsable politique.

Nous étions presque le seul parti politique à défendre le retrait de confiance aux députés dans la nouvelle loi électorale, ajoute Nabti.

Il a, dans le même sens, expliqué que le candidat peut déposer un recours pour contester cette décision, se défendre ou bien convaincre ses électeurs à revenir sur leur décision. Selon lui, il s’agit d’un mécanisme très important.

Nabti a, également, mis en garde contre les répercussions de l’annulation du financement public des élections législatives soulignant que cela pourrait fermer la porte aux candidats appartenant aux “catégories populaires” et permettre à leurs adversaires de se présenter aux élections.

Il a, en outre, proposé à l’ISIE de mettre les espaces publics, dont les maisons de la Culture et de la Jeunesse, à la disposition des candidats.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here