Des universitaires adressent une lettre ouverte au président de la république

0

Tunisie Tribune (Des universitaires) – La fédération générale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, relevant de l’UGTT, appelle, dans une lettre ouverte, le président de la république « à prendre des mesures avant-gardistes, et des décisions courageuses redonnant à l’université son lustre d’antan ».

La fédération dépeint un tableau peu reluisant de l’université, « avec des réformes bloquées face à la baisse du budget de l’éducation, et de l’enseignement, par rapport au budget total ». « La place sociale des universitaires a considérablement régressé, leur pouvoir d’achat s’est dégradé d’une manière insupportable », ajoute-t-elle.

« La profession d’enseignement supérieur et de recherche n’est plus attractive pour les jeunes, et ses conditions n’encouragent plus à l’abnégation et à la stabilité », déplore-t-elle.

« Des compétences universitaires ont déserté les laboratoires de recherche et les universités du pays, individuellement ou collectivement, d’une manière terrifiante et sans précédent ».

Quelque 2014 enseignants du supérieur ont quitté les universités tunisiennes dans le cadre de la coopération technique, en quête d’une vie décente, et des conditions de travail meilleures. 1811 d’entre eux ont un rang variant entre maitre-assistant, professeur conférencier et professeur d’enseignement supérieur, fait-elle savoir.

Ce chiffre représente 18.56 % du total des enseignants chercheurs de ces grades, soit le 1/5ème. S’ajoutent à ce chiffre, les universitaires qui ont démissionné et ont quitté définitivement le pays.

« Il est temps de mettre un terme à cette hémorragie, en réhabilitant l’université et les universitaires, de nationaliser les compétences tunisiennes et de les prémunir de l’exploitation d’autres pays, ayant su comment les polariser à travers le jeu des salaires », appelle-t-elle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here