Le ministère des Technologies de la Communication lance l’adresse mail officielle pour l’échange avec l’administration

0

Tunisie Tribune (l’échange avec l’administration) – Le ministère des Technologies de la Communication annonce ce vendredi 21 octobre le lancement d’une adresse électronique nationale pour le citoyen tunisien.

Les Tunisiens ont la possibilité, désormais, d’avoir une adresse électronique officielle pour une communication sûre et une interaction rapide avec les parties gouvernementales et les entreprises publiques, indique le même département dans un communiqué.

Cette nouvelle adresse mail est constituée de l’identifiant numérique du citoyen, suivi du nom du domaine national, @tunisie.tn, et est accessible via le portail du citoyen, en utilisant l’identité numérique (haouyia).

Cette prestation vise à :

*Installer un mécanisme d’échange électronique officiel des données entre les organismes et les administrés, conformément aux dispositions du décret gouvernementale n’o 777 du 05 Octobre 2020 ;

*Améliorer les services rendus au citoyen, en mettant en place un canal d’échange officiel, pour recevoir et envoyer des documents et préavis détaillés sur les services administratifs, remplaçant ou complétant les SMS ;

*Epargner le temps du déplacement, le coût de correspondance administrative, en se débarrassant des courriers et préavis en papier ;

*Garantir l’échange sûr des correspondances, avec la possibilité de s’assurer immédiatement de la réception du courrier.

Cette disposition vise également à renforcer la souveraineté numérique nationale, à travers un dispositif de correspondance, un fournisseur de services, un nom de domaine, lesquels protègent les documents officiels et les données personnelles.

Cette adresse électronique est destinée à l’échange officiel avec l’administration seulement, et ne pourrait être affectée à un usage personnel ou à l’échange entre citoyens. C’est une prestation facultative et non obligatoire, précise le ministère.

La Tunisie est parmi les premiers pays, dans le monde, à lancer un adresse électronique officielle du citoyen pour l’échange de courriers officiels avec l’administration, conclut-il.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here