Arabie saoudite : 17 hommes exécutés depuis le 10 novembre, selon l’ONU

0

Tunisie Tribune (Arabie saoudite)- Au moins 17 personnes auraient été exécutées en Arabie saoudite depuis le 10 novembre dernier pour des infractions liées à la drogue et à la contrebande, a indiqué mardi le bureau des droits de l’homme de l’ONU, qualifiant ces exécutions de « profondément regrettables ».

Au cours des deux dernières semaines, des exécutions ont eu lieu presque quotidiennement en Arabie saoudite après que les autorités ont mis fin à un moratoire officieux de 21 mois sur l’application de la peine de mort pour les infractions liées à la drogue.

La vague d’exécutions était des sanctions pour des délits liés à la drogue, bien que le pays ait mis en place un moratoire sur l’utilisation de la peine de mort pour les crimes non violents en 2021.

« Depuis le 10 novembre, 17 hommes ont été exécutés pour ce que l’on appelle des infractions liées à la drogue et à la contrebande, les trois dernières exécutions ayant eu lieu lundi », a déclaré lors d’une conférence de presse à Genève, Liz Throssell, porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme (HCDH).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here