L’ordre des avocats organisera toutes les formes de protestations pour empêcher la validation de PLF

0

Tunisie Tribune (validation de PLF)- L’ordre des avocats a publié, ce vendredi soir, un communiqué signé du bâtonnier, Hatem Mziou, pour donner son avis du PLF 2023, après que ce projet leur ait été présenté par le gouvernement.

  • Les avocats refusent ce PLF et jugent qu’il est juste la reprise des engagements pris par le gouvernement envers le FMI, lors de la signature de l’accord de principe. Un accord qui a été signé de façon unilatérale sans revenir aux acteurs sociaux et économiques. Ce projet ne comporte aucune nouveauté dans la politique économique ou la réforme fiscale et la promotion des investissements. Il se base, uniquement, sur les majorations des charges fiscales, sur les personnes et entreprises.
  • L’ordre des avocats avertit des retombées sociales de ce PLF et de la politique de l’Etat de majorer les charges fiscales, notamment sur les citoyens, les petits entrepreneurs et les métiers libres.
  • L’ordre refuse catégoriquement la levée des subventions, et la volonté de privatiser les entreprises publiques. Ainsi que les majorations des prix des carburants et des produits de consommation.
  • Refus catégorique de la majoration de la TVA à 19%, notamment pour les avocats. Ce qui aurait de fâcheuses conséquences sur le droit du citoyen à l’accès à la justice.
  • L’ordre se félicite de l’annulation de la décision concernant la levée du secret professionnel, qui figurait sur la première copie du document.
  • Les avocats appellent le président de la République à assurer ses responsabilités en refusant la copie actuelle du PLF de 2023, préparée de façon unilatérale et loin des intérêts et des aspirations du peuple, et en le modifiant de façon à ce qu’il réponde aux attentes du peuple et son droit à une vie digne.

L’ordre des avocats prévient qu’il se réserve le droit d’organiser toutes les formes de protestations pour défendre le métier et le citoyen et empêcher la validation de ce PLF.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here