Le PDL interdit de manifester devant le palais de Carthage

0

Tunisie Tribune (PDL) – Le Parti destourien libre a annoncé dans un communiqué rendu public, ce jeudi  12 janvier 2023, que le gouverneur de Tunis n’a pas donné son feu vert pour la manifestation programmée par le parti le 14 janvier 2023 vers le palais présidentiel de Carthage.

Suite à cette décision, le PDL a dénoncé la « répression exercée par le gouverneur de Tunis qui a interdit plusieurs actions et grandes manifestations. Ceci assure que les décisions abusives servent à réprimer une grande partie du peuple tunisien qui refuse le retour du règne des frères musulmans et la présidence individuelle, dictatoriale menée par Kais Saïed… », lit-on dans le communiqué du parti.

Tout en insistant sur son droit de manifester librement et pacifiquement, le PDL a annoncé qu’il va saisir le Haut commissariat aux droits de l’Homme pour réclamer l’application de la convention internationale dans le domaine de la protection des droits de l’Homme et de lutte contre la discrimination.

Le parti a assuré qu’il se réserve le droit d’opter à l’escalade conformément à la loi pour défendre sa liberté d’agir et pour lutter contre la politique d’exclusion et d’atteinte à la dignité de ses dirigeants et membres en plus des catégories sociales qui adoptent son projet national.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here