La Manouba: 11 crimes électoraux déférés devant le parquet

0

Tunisie Tribune (11 crimes électoraux)- Dans le gouvernorat de la Manouba, 11 crimes électoraux contre un certain nombre de candidats au premier tour des élections législatives du 17 décembre 2022, ont été déférés devant le Parquet auprès du tribunal de première instance, a indiqué ce samedi, la présidente de l’Instance régionale indépendante pour les élections (IRIE) à la Manouba, Samah Medouri.

Les délits électoraux en question ont été constatés au niveau des délégations de l’Oued Ellil (4), Borj El Amri, Mornaguia, Tebourba, El Battan et Jedaida selon la même source.

Les violations concernent notamment la propagande dans les établissements scolaires, universitaires et dans les lieux de culte, la rupture du silence électoral, la violence verbale contre les agents de contrôle de la campagne électorale ainsi que des menaces de violence physique.

Lors de la phase préliminaire du scrutin, 3 recours contre les résultats électoraux qui concernent des candidats dans les circonscriptions de Mornaguia, Borj Amri et la Manouba ont été déposés, tous ayant été rejetés par le tribunal administratif pour vice de fond et de forme, selon la même source.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here