« Hug Day » : ce samedi, faites le plein de câlins… un remède anti-déprime efficace (vidéo)

0
  • S’enlacer permettrait aussi de combattre les infections

Tunisie Tribune (Hug Day) – Moins d’une semaine après le « Blue Monday », le jour le plus déprimant de l’année, oubliez les distanciations sociales et exprimez votre affection : la journée des câlins est célébrée dans le monde entier en ce samedi 21 janvier 2023.

D’où vient-elle ?

De son vrai nom « National Hug Day », cette tradition insolite a été lancée par un révérend américain du Michigan, Kevin Zaborney, en 1986. Constatant une déprime générale de ses paroissiens entre la période festive de la fin d’année et la Saint-Valentin, il avait appelé les fidèles de l’Église à donner des câlins pour réchauffer les cœurs en hiver. Cette pratique s’est ensuite répandue à l’international, notamment grâce au mouvement « Free Hugs »

Celui-ci, qui signifie littéralement « étreinte gratuite », serait né en 2004 à Sydney grâce à un certain Juan Mann. Inspiré par les pancartes accueillant les passagers dans les aéroports, il aurait inscrit « Free Hugs » sur la sienne et se serait posté dans une des rues les plus passantes de la ville australienne pour interpeller les passants prêts à l’enlacer. L’histoire varie selon les sources, mais le « Free Hug »est effectivement devenu ensuite un phénomène mondial, notamment grâce à des vidéos postées sur les réseaux sociaux.

Quels bienfaits ?

Selon une étude scientifique d’une université de Pittsburgh (Pennsylvanie) menées par quatre chercheurs en 2014, s’enlacer permettrait de combattre les infections. Pour la mener, l’équipe de l’université Carnegie Mellon avait interrogé 404 adultes en bonne santé sur la fréquence de leurs câlins pendant 14 jours. Ceux qui avaient indiqué en recevoir le plus avaient une meilleure résistance au rhume que les autres, et des symptômes plus faibles quand ils étaient malades.

Cette journée tombe à point nommé puisque pendant l’hiver, nos organismes sont affectés par le manque de lumière, et donc de vitamine D. Ces carences ont des conséquences sur notre santé physique et morale, occasionnant la fameuse dépression saisonnière. Le câlin apparaît donc comme un remède anti-déprime efficace, qui permet d’améliorer l’immunité, de réduire la tension artérielle et de diminuer le stress et l’anxiété. Il génère aussi la production de dopamine et d’ocytocine, les hormones du bien-être, du plaisir et de l’attachement. À tous les âges, le contact physique, quel qu’il soit, permet de garantir un équilibre émotionnel et améliore la confiance en soi.

Combien de temps doit durer un « bon » câlin ?

En novembre 2021, dans la Revue Acta Psychologica, des scientifiques de l’université de Londres se sont penchés sur la manière de câliner la plus efficace. Ce qui en ressort, c’est qu’un câlin doit être d’une durée conséquente : si ceux des participants de l’étude duraient en moyenne 3 secondes, les étreintes qui font entre cinq et dix secondes ont été identifiées comme ayant les bienfaits les plus importants. « Nous avons besoin de quatre câlins par jour pour survivre. Nous en avons besoin de huit pour fonctionner. Et de douze pour croître », affirme de son côté la psychothérapeute américaine Virginia Satir dans cet article du Monde.

Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire ce samedi. C’est l’occasion de montrer à vos proches que vous les aimez !

Vidéo : 

**

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here