FTDJ: absence d’une politique claire capable d’organiser le secteur de médias

0

Tunisie Tribune (secteur de médias)- Le directeur exécutif de la Fédération tunisienne des directeurs des journaux (FTDJ) Mohamed Laaroussi Ben Salah a pointé l’absence d’une politique claire capable d’organiser le secteur assurant que la seule méthode adoptée avait pour objectif de laisser pourrir la situation.

S’ajoute à cela, la rupture du dialogue entre les syndicats et les autorités de tutelle.

” Cela a commencé en 2011 avec la suppression du ministère de l’Information et de l’Agence tunisienne de communication extérieure (ATCE).

En énumérant les problèmes du secteur, Mohamed Laaroussi Ben Salah n’a pas pu mettre de côté la situation de la presse écrite.

Le dirigeant de la FTDJ a, en effet, révélé que 3 millions de dinars sont alloués chaque année par l’Etat à l’achat des journaux. Selon ses dires, ce détail est mentionné dans les budgets des ministères.

De l’autre côté, le volume de la publicité publique tourne autour de 20 millions de dinars. En faisant les croisements possibles, nous avons découvert que le montant a été dépensé ailleurs” a-t-il annoncé.

Raison pour laquelle, Ben Salah a proposé de créer une agence spécialisée chargée de la répartition de ces contributions en vue d’assurer un minimum de revenus au profit des journaux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here