La Tunisie et la Libye discutent des problèmes liés à la réouverture de Ras Jdir

0

Tunisie-Tribune (réouverture de Ras Jdir) – Les responsables des douanes tunisiennes et leurs homologues libyens ont tenu une réunion à Ras Ajdair pour examiner les questions relatives aux mécanismes d’ouverture de la frontière et aux procédures de facilitation du trafic, tout en passant en revue les points de désaccord entre les deux parties qui empêchent la décision d’ouvrir le point de passage.

Ont participé à cette réunion le directeur général de la douane tunisienne, le directeur général de la police des frontières et des étrangers, et leurs homologues de la partie libyenne, outre un groupe de responsables des deux parties, dans le cadre de la coopération tuniso-libyenne.

L’autorité douanière a précisé que la réunion a porté sur les mécanismes de réouverture du point de passage de Ras Jdir à la circulation des passagers et des marchandises et sur la facilitation du flux de transit dans les deux sens, sans révéler les résultats de cette réunion, qui n’était pas la première depuis la fermeture du point de passage en mars dernier, note The Libya Observer.

Cependant, l’activiste tunisien des droits de l’homme Mustafa Abdel Kbir a qualifié la réunion d’« importante malgré les difficultés », indiquant qu’elle était consacrée à l’examen des points controversés en suspens et à l’échange de points de vue dans un rapport détaillé aux autorités supérieures des deux pays pour une décision finale, en attendant la ratification de l’accord contraignant pour la réouverture.

Abdel Kbir a révélé sur sa page Facebook la source des divergences entre les deux parties, expliquant que « la partie libyenne veut revenir à l’inspection conjointe et empêcher certaines marchandises et voitures de circuler entre les deux pays selon des conditions spéciales ».

Il a précisé que cette question a été rejetée par la partie tunisienne, qui a exigé que le travail se poursuive de la même manière qu’avant la fermeture de la frontière de Ras Ajdair le 18 mars. Les deux parties ont souligné la nécessité d’unifier les visions afin de rouvrir la frontière. Abdel Kbir a ajouté que la réunion était importante, car la coordination et la consultation se poursuivront afin de rouvrir la frontière dans les prochains jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici