Programme de la 58è édition du FIC

0

Tunisie-Tribune (58è édition du FIC) – Lundi. Dans le majestueux site de la Colline de l’Odéon au parc des villas romaines à Carthage, face à la mer, le Comité d’organisation du FIC, a réalisé la tant attendue conférence de presse pour dévoiler le programme de la 58 session et permettre aux journalistes d’en savoir davantage.

Comme à l’accoutumée, les nombreux représentants des médias arabes et tunisiens (télé, web, journaux papier, sites etc) sont venus en grand nombre, là où les attendaient M. Kemel Ferjani, président, pour la 3ème fois consécutive festival et son équipe.

Dans sa présentation, M. Ferjani a indiqué que l’actuelle session, qui correspond au 60e anniversaire de la création du plus prestigieux festival de Tunisie, revêt une valeur symbolique. Soixante ans, durant lesquels, le plus ancien festival du monde arabe et en Afrique, a acquis un rayonnement remarquable et une glorieuse notoriété…dit-il en remerciant au passage le Comité directeur, tous les acteurs artistiques et techniques et leurs équipes qui veillent à offrir au public les spectacles programmés longuement étudiés et choisis, précise-t-il.

La Cause palestinienne sera omniprésente dans cette session, a-t-il indiqué. Elle figure sur l’affiche qui arbore notamment les deux drapeaux tunisien et palestinien, ce qui déclare le soutien et l’esprit de solidarité qui seront affirmés à chaque spectacle, a souligné M.Ferjani.
Cette session revêt aussi un intérêt important, elle correspond au 60 anniversaire de la création du Festival international de Carthage (1964), une date qui appelle à l’élaboration d’événements exceptionnels.

A l’occasion de cet anniversaire et pour marquer et fêter l’événement à la hauteur de son prestige,   le Comité directeur a préparé un programme qui comprend essentiellement une exposition de photos et de documents d’archives du festival et a conceptualiser un ouvrage relatant l’histoire et les faits d’armes de son histoire, anecdotes comprises.

Cette session qui commence le 18 juillet et prend fin le 17 août, comprend 18 spectacles, provenant des pays suivants : Tunisie, Syrie, Egypte, Iraq, Maroc, Liban, Espagne, Grande Bretagne, Sénégal et la Jamaïque- (Voir le programme).

Dans cette programmation la Tunisie se taille la part du lion, avec 7 spectacles dont la soirée d’ouverture ( et d’hommage) qui, à elle seule, constitue et reflète un événement et un intérêt exceptionnels. Les onze spectacles arabes ( au nombre de 6)  et internationaux ( 5 soirées), ont été sélectionnés sur les critères et les principes de la diversité et de l’excellence.

De son côté, Mme Hend Mokrani, Directrice générale de l’Etablissement national pour la Promotion des festivals et des manifestations culturelles et artistiques (Enpfmca) , a insisté sur l’importante place qu’occupe le  Festival international de Carthage dans le paysage culturel national et international, ainsi  que son histoire et la valeur des artistes et les spectacles programmés en cette session. Elle a précisé que l’Enpfmca est fier d’organiser la cinquante-huitième session du Festival international de Carthage du 18 juillet au 17 août 2024, qui coïncide avec la célébration de son  soixantième anniversaire (1964- 2024)). Et ajoute que Enpfmca veille scrupuleusement à l’application de la stratégie du ministère des Affaires culturelles dans le but de concrétiser sa vision sur les contenus des programmes des festivals tout en veillant à promouvoir le rayonnement et l’éclat du Festival international de Carthage et à élever le niveau de la qualité du goût publique. Par ailleurs, elle a indiqué que cette 58e session exceptionnelle, qui célèbre la soixantième année de son existence  « reflète notre solidarité total au peuple palestinien, nous réaffirmons notre soutien au recouvrement de ses droits légitimes, à l’autodétermination et à vivre en paix et en sécurité. Elle a rappelé in fine le projet de l’exposition relative à l’anniversaire du Fic et l’ouvrage documentaire à paraître.

Comme à chaque session, le FiC, réserve gratuitement 5000 places ( pour les soirées  du 6 et 7 août) aux jeunes des quartiers défavorisés, ainsi que 3000 places réservées au profit des enfants sans soutien et aux jeunes blessés palestiniens hospitalisés dans le pays.

Avant de se plier au rituel exercice des questions -réponses avec les médias, M. Ferjani a présenté un exposé exhaustif, chiffres et graphiques à l’appui de la précédente et de l’actuelle session.

Le programme

Juillet
18-07  Lotfi Bouchnak (Ayech leghnayati)
19-07 Wael Kfoury
21-07 Carmen
23-07 Sarra Baras (Vuela)
25-07 Zied Gharsa
27-07 Hamza Namira
28-07 The Wailers
31-07 Wajiha Jendoubi
Août
01-08 Boudchart
03-08 Kadem Al Saher
06-07/ 08 Cirque sur glace
10-08 Amal Maher
12-08 NAWBET GHARAM
14-08 « Angham fi dhekra 3 »
15-08 Youssou N’Dour
17-08 Assala Nasri (Le retour)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici