Bassin minier : L’UPR dénonce le laxisme et accuse le gouvernement et le Quatuor de jouer sur le pourrissement

0

Tunisie (dynamique des partis) – Avec la cessation d’activité de la CPG et du complexe chimique, l’Union Populaire Républicaine (UPR) estime qu’un pas de plus a été franchi dans l’affaire du bassin minier.

L’UPR constate, via un communiqué, que le gouvernement n’a entrepris aucune démarche sérieuse sur cette affaire depuis son entrée en exercice voilà plus de trois mois. N’aurait-il pas été nécessaire de constituer une cellule permanente de crise sur la question ? Ou nommer un médiateur indépendant jouissant d’une autorité morale et étant accepté par toutes les parties ?

L’UPR dénonce le laxisme évident du gouvernement et du quatuor qui le soutient et les suspecte de jouer sur le pourrissement de la situation afin de reporter la pression sur la région, semer la division et amener les revendicateurs à abaisser le plafond de leurs exigences.

L’UPR réprime ces pratiques face à une situation qui ne peut tolérer ni laxisme ni petites manœuvres tant les revendications citoyennes sont légitimes et des intérêts du pays cruciaux.

Le S.G. de l’UPR / Dr Lotfi M’RAIHI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here