Confirmation de la tenue des Journées de « l’entreprise » qui demeure synonyme de « moteur de croissance »

0

30e Journées de l’entreprise

L’entreprise, moteur de croissance, est une partie de la solution

alors que le « Dialogue Public/Privé » est un « outil de démocratie » et un « outil de réussite »

Tunisie (Journées de l’entreprise) – Le comité directeur de l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises (IACE) vient de tenir, ce mercredi 25 novembre 2015, la conférence de presse de présentation de la 30ème édition des Journées de l’Entreprise qui se déroulera au Port El Kantaoui à Sousse, les 4 et 5 décembre 2015, et qui aura pour thème : L’Entreprise 2.0 et La Deuxième République : Vision et Dialogue.

Parmi les principales annonces faites d’entrée de jeu, c’est la confirmation spontanée des convives étrangers à la participation à ces journées, et ce, malgré l’attentat terroriste qui venait d’être perpétré sur le bus de la garde présidentielle, au cœur de Tunis, mardi 24 novembre 2015. Des confirmations qui ont obligé l’équipe administrative de l’IACE à travailler très tard dans la nuit pour noter et apprécier les messages de compassion et d’encouragement à ne pas plier face au terrorisme.

Cette 30ème édition des Journées de l’Entreprise doit réunir, dans une première estimation 1100 participants dont 30% seraient des personnalités étrangères.

Notons que le président de la République, Béji Caïd Essebsi, le chef du gouvernement, Habib Essid, le président de l’ARP, Mohamed Ennaceur, la présidente de l’UTICA, Wided Bouchamaoui, le président de la CONECT, Tarak Chérif, l’ancien chef du gouvernement tunisien, Mehdi Jomaa sont attendus à cette manifestation. Du côté étranger, plusieurs sommités françaises et japonaises sont attendues alors que les anciens chefs d’État du Chili, de la Turquie et d’Allemagne, l’ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin ont confirmé leur arrivée.

- Confirmation-de-la-tenue-des-Journées-de-l’entreprise-synonyme-de-moteur-de-croissance-2

Pour une vision économique commune de la Tunisie

Dans son intervention, M. Ahmed Bouzguenda a expliqué le sens du thème de cette édition des Journées de l’entreprise qui correspond à une première édition sous l’ère de la 2e République et n’a pas hésité à développer le sujet du jour en Tunisie, en l’occurrence le DPP (ou Dialogue public/privé) et de la nécessité de tendre vers une vision économique commune de la Tunisie pour l’ensemble des parties prenantes.

A la naissance de chaque nouvelle république, la définition des rôles pour la construction de politiques publiques, leur mise en place et leur évaluation sont autant de volets inévitablement soumis au débat.

Ainsi, la mise en place, la définition du rôle des organes de gouvernance et de régulation, leurs propres modes de gouvernance, ainsi que la participation des parties prenantes seront les volets qui composeront le sujet de la troisième session sur « Réformer et Piloter les Politiques 2.0 : Urgences et Vision »

Pour avancer et réussir, cette même vision économique devra être adoptée indépendamment des clivages politiques et ides voies et moyens à emprunter pour y arriver. Cette vision doit également avoir un dialogue public/privé dont le socle doit être l’entreprise génératrice d’emplois.

Traité de l’entreprise

Dans cette optique, l’IACE a pris l’initiative de publier, à l’occasion de cette 30e édition des Journées de l’entreprise, un «Traité de l’entreprise» qui définit une vision globale pour le long terme. Ce précieux document sera distribué lors des journées.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here