La CONECT met en débat la Coopération Tuniso-Chinoise : un état des lieux amer et des perspectives mirobolantes

0

Coopération Tuniso-Chinoise – CONECT International a invité son excellence Madame Yanhua Bian, Ambassadrice de la République Populaire de Chine, qui rappelle que le Président chinois XI Jinping vient de définir dix programmes prioritaires de coopération Sino-Africaine en dégageant 60 milliards de dollars US

CONECT International, la nouvelle structure de la CONECT (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie), dédiée à l’International, vient d’organiser, ce jeudi 21 janvier 2016, dans une nouvelle tradition, un deuxième déjeuner Débat, à l’Hôtel Acropole, Les Berges du lac Lac de Tunis, en collaboration avec l’Ambassade de la République Populaire de Chine en République Tunisienne, sur le thème :

« Tunisie-Chine : Quelles perspectives de développement de la coopération économique ? »

- Jing-Li-conseillère-économique-de-l’Ambassade-de-la-République-Populaire-de Chine-Tunisie-Tribune
Madame Jing Li, conseillère économique de l’Ambassade de la République Populaire de Chine

Des perspectives mirobolantes face à des rouages administratifs pointés du doigt et des idées préconçues erronées

Un évènement qui a permis à l’assistance composée d’une forte représentativité chinoise, d’anciens diplomates, d’hommes d’affaires exportateurs tunisiens et d’experts du monde asiatique, d’apporter leurs témoignages et faire un état des lieux, pas toujours reluisant du côté tunisien, en particulier quant aux lenteurs administratives et des idées préconçues erronées, et plutôt mirobolant du côté des Chinois qui affichent un réel pragmatisme dans leurs prédispositions à une coopération qui serait basée sur l’efficacité et la célérité dans l’action.

Imaginez ensuite, qu’il faut trois semaines à un homme d’affaires chinois pour obtenir son visa, et ce, sans parler des tracasseries administratives qu’il lui faudra supporter pour obtenir les autorisations nécessaires à la mise en place de son projet !

- La-CONECT-met-en débat-la-Coopération-Tuniso-Chinoise-un-état-des-lieux-amer-et-des-perspectives-mirobolantes-2
M. Tarak Cherif, président de la CONECT

Face aux grandes potentialités de partenariat, Tarek Cherif appelle à promouvoir des joint-ventures Tuniso-Chinoises pour les marchés africains

Dans son intervention de bienvenue, M. Tarak Cherif n’a pas manqué de remercier nommément les invités et de mettre en valeur l’importance stratégique pour la Tunisie et les entreprises tunisiennes de cette longue et profonde relation d’amitié entre la Chine et la Tunisie reliées par une histoire plusieurs fois millénaire, riche en faits historiques, ainsi que les grandes potentialités de coopération et de partenariat.

Il suffit de savoir qu’au niveau du tourisme, plus de 100 millions de Chinois ont voyagé à l’étranger, en 2015, pour prendre conscience qu’il faut changer de logiciel et ne plus continuer à penser que la Chine est très éloignée de notre continent. Nous vivons actuellement dans un monde super connecté, et que les Chinois peuvent s’intéresser à autre chose que le tourisme balnéaire, en l’occurrence les sites historiques !

Au niveau culturel, ne devrions-nous pas faire les efforts nécessaires pour apprendre leur langue et réussir la restauration chinoise ?

- La-CONECT-met-en débat-la-Coopération-Tuniso-Chinoise-un-état-des-lieux-amer-et-des-perspectives-mirobolantes-02

Un choix judicieux pour un panel de choix

Parmi les invités, du côté chinois, nous avons relevé la présence de son excellence Madame Yanhua Bian, Ambassadrice de la République Populaire de Chine, Madame Jing Li, conseillère économique de l’Ambassade, M. Xia Guohuan, General Manager de Huawei en Tunisie, Weiqiang WANG, Directeur de China International Water and Electric Corporation (Tunisie), M. Mingxing XUE, Directeur de Sinohydro Corporation (Tunisie), M. Wei HU, Directeur Général Adjoint de China CAMC Engineering Corporation ont présenté leurs expérience de coopération tuniso-chinoise.

- Xia-Guohuan- General-Manager-de-Huawei-en-Tunisie-Tunisie-Tribune-660tt
M. Xia Guohuan, General Manager de Huawei en Tunisie

Du côté tunisien, Son Excellence Mongi Lahbib, ancien Ambassadeur en Chine, Messieurs Tahar Sioud et Béchir Msakni ainsi que M. Chokri Mamoghli, Secrétaire d’État et membre du Board de CONECT International, voire aussi M. Khalil Laabidi, Direceteur Général de la FIPA (Agence de Promotion des Investissements Extérieurs), M. Zied Ben Ayed Directeur Général de Global Motors et partenaire du leader mondial Chinois dans le secteur de fabrication des bus et train « CRRC », ainsi que Madame Monia Jeguirim Essaïdi, responsable de la CONECT international.

- Monia Jeguirim Essaïdi-CONECT-INTERNATIONAL-TUNISIE-TRIBUNE-660
A gauche / Madame Monia Jeguirim Essaïdi, responsable de la CONECT international.

La Chine porte un intérêt particulier pour la qualité de l’huile d’olive de Tunisie et à son énergie solaire et éolienne

Au niveau des invités d’honneur, l’intervention de Son excellence Madame Yanhua Bian, ambassadrice de la République Populaire de Chine, que nous reprenons ci-après dans son intégralité, a particulièrement retenu l’attention générale par sa clarté et ses prédispositions en faveur d’un renforcement de la coopération dans les domaines fondamentaux, tels que le transport ferroviaire, les autoroutes, les ports et les télécommunications, ainsi que dans les secteurs des nouvelles énergies, d’agro-alimentation et d’éco-industrie, etc.

Pourquoi pas ? Une usine de montage de voitures populaires chinoises destinées à l’Europe et à l’Afrique

Au menu des débats et les perspectives possibles, nous avons retrouvé parmi les axes de coopération, le questionnement suivant :

  • Comment tracer ensemble un plan d’action afin d’attirer les investisseurs Chinois vers la Tunisie en tant que Partenaires pour les marchés Africains et Européens ?
  • Comment inciter les institutions financières chinoises à lancer une ligne de crédit bonifiée pour inciter les industriels tunisiens à renouveler leurs parcs de machinerie auprès des fabricants chinois ayant un bon rapport qualité/prix (à l’instar des lignes italiennes, turques…) ?
  • Comment créer en partenariat des plateformes de SAV de machinerie chinoise en Tunisie aussi bien pour le marché local que les marchés européen et Africain avec la formation de techniciens tunisiens ?
  • Comment promouvoir des joint-ventures Tuniso-Chinoises pour les marchés africains ?
- Son-excellence-Madame-Yanhua-Bian-ambassadrice-de la République-Populaire-de Chine-Tunisie-Tribune
Son excellence Madame Yanhua Bian, Ambassadrice de la République Populaire de Chine :

L’intervention de Son excellence Madame Yanhua Bian, Ambassadrice de la République Populaire de Chine :

« Encourageons le tourisme sino-tunisien et…œuvrons ensemble à favoriser un bon environnement d’affaires et d’investissements étrangers en Tunisie »

« Monsieur le Président de CONECT ,
Monsieur le Directeur général de l’Agence de promotion de l’investissement extérieur,
Mesdames et Messieurs les entrepreneurs,
Chers amis,

Tout d’abord, je tiens à exprimer mes remerciements à la direction de CONECT et à tous ses membres, qui ont bien voulu organiser cette rencontre en vue d’offrir une plate-forme d’échanges des points de vue sur la coopération économique sino-tunisienne. Mes remerciements vont également aux Mesdames et Messieurs les entrepreneurs tunisiens, et aux responsables des sociétés chinoises ici présents.

La Chine et la Tunisie sont liées d’une amitié traditionnelle. Depuis mon arrivée en Tunisie il y a plus de deux ans, je me réjouis de constater que, grâce à l’approfondissement sans cesse de la confiance politique mutuelle et à la coopération élargie dans tous les domaines, les relations d’amitié sino-tunisiennes se consolident chaque jour davantage.

Mais il faut reconnaître que le niveau de la coopération économique et commerciale sino-tunisienne n’est pas encore à la même hauteur de cette bonne relation bilatérale. Beaucoup de personnalités du monde d’affaires ont exprimé leur volonté d’intensifier la coopération de nos deux pays, moi personnellement, je suis convaincue qu’avec les efforts de nous tous, et surtout avec vos efforts, la coopération entre nos deux pays pourra atteindre le niveau mérité.

Je voudrais profiter de cette occasion pour partager avec vous quelques-unes de mes réflexions là-dessus.

Après plus de 37 ans de réforme et d’ouverture sur l’extérieur, la Chine est aujourd’hui la deuxième économie du monde, la première puissance en termes de commerce de marchandises, le premier détenteur de réserves de devises et le troisième émetteur d’investissements à l’étranger. Elle s’est dotée des atouts évidents : équipements avancés et pratiques, des technologies fiables et un bon rapport qualité-prix.

La Chine figure aux premiers rangs mondiaux en ce qui concerne le ferroviaire, les nouvelles énergies, les réseaux informatiques, la construction des automobiles, etc. À la fin de l’année 2015, la Chine compte 120,000 km de voies ferrées, juste derrière les États-Unis.

Elle dispose également du plus grand réseau de rails à grande vitesse au monde, soit 16,000 km, ce qui représente plus de la moitié des rails à grande vitesse du monde.

Sur le plan de TIC, la Chine possède aussi le plus grand réseau de télécommunication du monde. L’entreprise Huawei est un bon exemple à cet égard. Elle sert un tiers de la population du monde avec ses 170 mille employés.

Mesdames et Messieurs,

La coopération sino-tunisienne repose sur une base excellente et est très prometteuse. Les capacités de production industrielles et les technologies chinoises sont bien adaptées aux besoins de développement actuels de la Tunisie.

Lors du sommet de Johannesburg du Forum sur la Coopération sino-africaine tenu en décembre dernier, le Président chinois XI Jinping a défini dix programmes prioritaires de coopération sino-africaine et la Chine a décidé de dégager 60 milliards de dollars US pour assurer sa bonne exécution.

Pour développer davantage la coopération gagnant-gagnant avec la Tunisie, je propose de porter nos attentions et intérêts sur les domaines suivants :

  • Premièrement, approfondir la coopération en matière d’infrastructures, tout en exploitant de nouveaux champs de coopération.
    D’une part, nous pouvons renforcer notre coopération dans les domaines fondamentaux, tels que le transport ferroviaire, les autoroutes, les ports et les télécommunications.
    D’autre part, nous pouvons élargir nos champs de coopération dans les secteurs des nouvelles énergies, d’agro-alimentation et d’éco-industrie, etc.
    La Tunisie est riche en énergie solaire et éolienne. Le projet gouvernemental de l’éclairage du Port de Radès en énergie solaire réalisé récemment sert un bon exemple.
    L’huile d’olive tunisienne est de bonne qualité, c’est un produit que les entrepreneurs tunisiens peuvent mieux introduire dans le marché chinois.
  • Deuxièmement, multiplier les échanges humains, surtout dans le domaine touristique, qui représente un vaste potentiel de la coopération sino-tunisienne.
    En 2015, plus de 100 millions chinois ont voyagé à l’étranger. Je suis convaincue que la Tunisie, avec ses ressources touristiques abondantes, pourra attirer de plus en plus de touristes chinois.
    Pour parvenir à cet objectif, je pense qu’il y a beaucoup à faire: ouverture d’une ligne de vol direct entre la Chine et la Tunisie, simplification de procédure de visa, offre des services et produits adaptés aux habitudes et besoins des touristes chinois, etc..
  • Troisièmement, œuvrons ensemble à favoriser un bon environnement d’affaires et d’investissements étrangers en Tunisie.
    Un bon environnement d’affaires et d’investissements est aussi important pour les entrepreneurs tunisiens que pour les entrepreneurs chinois.

J’espère qu’il sera plus compétitif et attractif, donnant ainsi une nouvelle impulsion à la coopération économique et commerciale sino-tunisienne.

Mesdames et Messieurs,

Les entrepreneurs ici présents connaissent mieux que moi les potentialités et opportunités de la coopération économique et commerciale sino-tunisienne.

J’aimerais bien écouter vos avis pour intensifier notre coopération, qui est pour les relations sino-tunisiennes, non seulement une base matérielle, mais aussi une source de vitalité permanente.

J’espère que les entrepreneurs tunisiens et chinois puissent avancer main dans la main et s’entraider pour dépasser les obstacles et créer un bel avenir de la coopération économique et commerciale de nos deux pays. »

- La-CONECT-met-en débat-la-Coopération-Tuniso-Chinoise-un-état-des-lieux-amer-et-des-perspectives-mirobolantes-01

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here