L’UPR dénonce la marchandisation des soins médicaux sur la 9 (Attessia TV), alors que le conseil de l’ordre semble frappé de léthargie

0

Tunisie-Tribune (Soins médicaux) – Nous avons été surpris à L’UPR par la diffusion d’un spot publicitaire sur la chaine 9 faisant la promotion d’une agence d’intermédiation médicale. Or ces pratiques sont contraires à l’énoncé du code déontologique tunisien et particulièrement dans son article 16 qui stipule que : “La médecine ne doit pas être pratiquée comme un commerce. Tous les procédés directs ou indirects de propagande et de publicité sont interdits aux médecins”. De même que l’article 17 interdit toute commission à quelque personne que ce soit.

L’intervention d’une agence aurait pu se justifier dans le cadre du tourisme médical pour assurer le transport et le séjour mais comment l’accepter quand elle s’adresse à une population locale. Son rôle ne saurait dépasser le racolage avec bien sûr les procédés habituels de ristourne et de prise d’intérêts. Les médecins devenant des sous-traitants et les malades une marchandise livrée aux plus offrants.

L’UPR regrette la démission tant du conseil de l’ordre des médecins que celle du ministère de la santé face aux mauvaises pratiques médicales qui deviennent légion et mettent en péril la santé des citoyens.

De ce fait, L’UPR vient de demander, à la fois, à la chaine de retirer le dit spot et au conseil de l’ordre des médecins de sortir de sa léthargie et d’assumer ses responsabilités dans la protection du citoyen et de la déontologie.

 Dr.  Slimen Selmi – Membre de Bureau Politique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here