Le 52e Festival international de Carthage dévoile un programme qui se veut national, maghrébin, arabe & international

0

Tunisie-Tribune (52e Festival international de Carthage– C’est dans le cadre enchanteur de l’Acropolium  que le Festival international de Carthage a accueilli  les journalistes et les communicateurs venus nombreux couvrir la conférence de presse de la 52ème édition de ce festival prestigieux, tenue mardi 28 juin à partir de 22h00, en présence des sponsors officiels et des partenaires du festival. Et c’est dans une ambiance de musique, de chants et de danses que les journalistes et les invités du festival ont assisté à une réception en leur honneur, en signe de considération au rôle  déterminant  des journalistes dans la promotion et le rayonnement de cette manifestation internationale.

À l’ouverture de cette conférence de presse, M. Mohamed Zinelabidine a mis en exergue les principaux axes de la programmation de cette 52ème qui se veut  à la fois nationale, maghrébine, arabe et internationale. Le Festival de Carthage est un espace d’ouverture, de dialogue interculturel et d’échange d’expérience,  a-t-il précisé, en réitérant l’histoire glorieuse de cette manifestation qui a le mérite d’avoir lancé plusieurs artistes devenus des stars.

Mohamed Zinelabidine a ajouté  que le festival de Carthage dépasse le cadre physique du théâtre antique  pour s’élargir en  s’inscrivant  dans la continuité à travers une programmation hors les murs qui se tient à la Basilique  St Cyprien de Carthage et se poursuivra à travers le pays en passant par  Dougga, Sbtitla avec  les Routes de Carthage.

Le directeur de la 52ème édition de Carthage a fait savoir que la programmation de cette année accorde une importante cruciale aux artistes tunisiens qui se sont réconciliés avec le festival  à travers une demande massive de participation. La Basilique St Cyprien a-t-il noté a été réservée aux projets porteurs de sens et aux expérimentations musicales prometteuses d’artistes tunisiens  confirmés.- 52e-Festival-de-Carthage-la-CP-de-l’Acropolium-dévoile-un-programme-qui-se-veut-maghrébin, arabe & international

C’est un espace de rencontre et de brassage des cultures dès lors que les artistes programmés se produiront avec des artistes étrangers de grands talents. C’est un pari porté par le festival sur les jeunes talents auxquels le festival tient à leur accorder aussi bien l’opportunité de se produire que d’avancer dans leurs projets. A cet égard, M. Mohamed Zinelabidine a rappelé que le festival de Carthage appartient aux Tunisiens sans exclusive aucune, mais  « je suis pour la qualité et l’exigence » a-t-il ajouté.

En évoquant la question de la production et de la programmation des stars, Il a précisé que «  le festival de Carthage a programmé une ouverture avec l’Orchestre de la radio d’Ukraine dans le cadre d’un partenariat où nous  sommes producteurs et non-consommateurs avec la participation du Chœur de l’Opéra de Tunis,  l’ensemble orchestral de Tunis  et le grand artiste tunisien Lotfi Bouchnak » en précisant qu’il a refusé de programmer des spectacles excessivement couteux de stars de renommée  mondiale, car  il  tient  aux équilibres financiers du festival.

- 52e-Festival-de-Carthage-la-CP-de-l’Acropolium-dévoile-un-programme-qui-se-veut-maghrébin, arabe & international-2-0

Sur un autre plan, il fait savoir que le Festival de Carthage a programmé des matinales  qui se dérouleront  à l’Espace l’Agora, Mad’Art, El Teatro, Ken à Bouficha et à l’Université populaire à Sidi Hassine Sijoumi,  avec neuf rencontres pour débattre  de problématiques culturelles actuelles.

Le directeur du festival a par la suite répondu aux nombreuses questions  des journalistes présents en précisant que le festival   a choisi d’instaurer une relation de confiance et de transparence  avec les journalistes, les artistes  et le public.

- 52e-Festival-de-Carthage-la-CP-de-l’Acropolium-dévoile-un-programme-qui-se-veut-maghrébin, arabe & international-1

PROGRAMME

  • 13 juillet à 22h : Spectacle de l’orchestre symphonique et le groupe orchestral de Radio Ukraine avec la participaion du groupe orchestral de Tunis dirigé par Rachid Koubaa et les voix de l’opéra dirigé par Lotfi Bouchnak
  • 15 juillet à 22h : Samira Said
  • 19 juillet à 22h : Jason Derulo
  • 23 juillet à 22h : Najwa Karam
  • 24 juillet à 22h : à l’espace Saint Cyprien Spectacle de Séville à Tunis de Syrine Moussa et spectacle « Chifa L’Andalou » de Khaled Ben Yahia
  • 25 juillet à 22h : Ouhebou Al Bilad avec la troupe nationale de musique et spectacle Falaga de Nasreddine Chebli
  • 26 juillet à 22h : à l’espace Saint Cyprien Rêve de Chedi Garfi et secrets de Raoudha Abdallah
  • 27 juillet à 22h : Cheb Khaled
  • 28 juillet à 22h : à l’espace Saint Cyprien Tornado de Haithem Hdhiri, Chants Méditerraneens pour la paix avec l’orchestre symphonique de Tunis, l’orchestre symphonique de Syrie et Thysdrus et Missak Bagboudrian avec Samir Ferjani
  • 29 juillet à 22h : Kadhem Essaher
  • 30 juillet à 22h : Saad Lemjarred
  • 31 juillet à 22h : à l’espace Saint Cyprien Insihar de Yasmine Azaiez et Ghodwa de Amal Cherif
  • 1er aout à 22h : à l’espace Saint Cyprien Operette Bayaet Al Ward de Khaled Slama
  • 2 aout à 22h : Melham Baraket
  • 3 aout à 22h : Film Suicide Squad de David Ayer
  • 4 aout à 22h : Low Deep T
  • 6 aout à 22h : Piece de théâtre Onf de Fadhel Jaibi et Jalila Baccar
  • 7 aout à 22h : Spectacle « je chante pour la paix » (Oughani lesselm) avec Mon Laamari « Rencontre » de Marwa Griaa de Tunis et Oussama Mahboub du Yémen
  • 8 aout à 22h : à l’Espace Saint Cyprien Soirée Danse Moderne avec Nawel Skandrani, Sirine Dous et Wael Mohamed Merghni
  • 9 aout à 22h : « Dhekra » de la troupe de la nation arabe de musique hommage à la chanteuse Dhekra Mohamed à l’occasion de son 50ème anniversaire
  • 10 aout à 22h : La comédie musicale « Madiba le musical » de Jean Pierre Hadida hommage à Nielson Mandela
  • 11 aout à 22h : Zied Gharsa avec la participation de Dorsaf Hamdani
  • 13 aout à 22h : Saber Rebai
  • 14 aout à 22h : à l’espace Saint Cyprien Fakher Hakima présente « Saxofan’s Tunisien » et Voyage de Imed Alibi
  • 15 aout à 22h : à l’espace Saint Cyprien Soirée Malouf et Mouachah avec Nawfel Ben Aissa et best of chansons de Slah Mosbah
  • 16 aout à 22h : La voix de l’Afrique Libre avec Tiken Jah Fakoly
  • 17 aout à 22h : Lotfi Abdelli
  • 19 aout à 22h : Maitre Gims
  • 20 aout à 22h : Yosra Mahnouch
  • 22 aout à 22h : Film Chouf du réalisateur Karim Dridi
  • 23 aout à 22h : Film « Moi, Daniel Blake » du réalisateur ken Loach
  • 24 aout à 22h : Film Baccalauréat du réalisateur Christian Mangiu
  • 25 aout à 22h : Film « La fille inconnue » du réalisateur Les Frères Dardenne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here