Arabie saoudite : Terreur au cœur des Lieux Saints avec 3 attentats au dernier jour du Ramadan

0

Tunisie-Tribune (terreur au cœur des Lieux Saints) – En l'espace de 24 heures, trois explosions ont eu lieu dans Médine, deuxième ville sainte de l'islam, ainsi que Jeddah et Qatif, qui abritent une importante communauté chiite. Ces villes saintes ont été lundi le théâtre d'attentats au dernier jour du mois de jeûne musulman du ramadan. Premier bilan : quatre personnes sont mortes.

Quelques heures après une attaque commise dans la nuit de dimanche à lundi devant le consulat américain à Jeddah, la deuxième ville d'Arabie saoudite, le pays a connu, au soir de ce lundi 4 juillet 2016, une vague d'attentats au dernier jour du mois du ramadan à la veille de la fête de l'Aïd. Tout un symbole !

Selon des témoins sur place et les médias locaux, sans faire vraisemblablement beaucoup de victimes, les kamikazes se sont fait exploser dans deux localités du royaume wahhabite.

L'un est mort en actionnant ses explosifs près du poste de sécurité de la mosquée du Prophète à Médine, deuxième ville sainte de l'Islam.

Des photos circulant sur les réseaux sociaux montrent de la fumée noire et des flammes près de la mosquée. Au même moment, deux explosions ont également secoué la ville de Qatif, dans l'est du pays, où vivent de nombreux membres de la minorité chiite. «C'était un kamikaze dont j'ai vu son corps déchiqueté», a indiqué l'un des habitants témoin de l'attaque. Nassima al-Sada, une autre résidente, a affirmé elle aussi que le kamikaze s'était fait exploser près de la mosquée fréquentée par les fidèles chiites dans le centre de la ville.

Les attaques, qui ont fait au moins quatre morts parmi les forces de sécurité, n'ont pas été revendiquées dans l'immédiat, mais leur mode opératoire rappelle celui de l'État islamique (EI) qui a revendiqué plusieurs attentats suicide meurtriers dans le royaume depuis plus d'un an.

- Arabie-saoudite-Terreur-au-cœur-des- Lieux-Saints-avec-3-attentats-au-dernier-jour-du-Ramadan-3

Depuis la mi-2014, l'État islamique s'est attribué la responsabilité d'une série d'attaques meurtrières en Arabie saoudite, visant particulièrement la minorité chiite ou les forces de sécurité. En mai, 2015, un attentat suicide dans une mosquée chiite à Qatif avait fait 21 morts et avait été revendiqué par les djihadistes de l'EI. La province orientale abrite la majorité de la communauté chiite d'Arabie saoudite, qui s'estime marginalisée dans ce royaume à majorité sunnite.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here