Turkish Airlines licencie 211 personnes, et ce, dans la foulée des purges massives relatives au Putsch raté en Turquie

0

Tunisie-Tribune – Turkish Airlines  a annoncé vouloir viser le réseau du prédicateur Fethullah Gülen, accusé par le pouvoir d'être l'instigateur du putsch manqué du 15 juillet.

La compagnie nationale turque Turkish Airlines a annoncé ce lundi le licenciement de 211 employés en raison de leurs liens allégués avec le prédicateur Fethullah Gülen, accusé par Ankara d'être l'instigateur du coup d'État manqué du 15 juillet.

Turkish Airlines a expliqué dans un communiqué avoir pris cette décision "dans le cadre des mesures nécessaires" contre le réseau de Fethullah Gülen, et contre "des attitudes et des comportements en contradiction avec l'intérêt du pays et de [la] compagnie". 

Fleuron de l'économie turque, la compagnie a dit sa détermination à "continuer de s'acquitter de sa responsabilité de contribuer à la démocratie". Le putsch raté du 15 juillet a été suivi par des purges massives, critiquées par plusieurs pays dont la France. Des milliers de Turcs sont descendus dans la rue dimanche pour défendre la démocratie et s'opposer à l'état d'urgence décrété par le président Erdogan

Résultats record en 2015

Pour l'année 2016, Turkish Airlines est affectée par une situation sécuritaire dégradée. Le transporteur, qui dessert 284 aéroports dans 113 pays, avait pourtant réalisé des résultats record en 2015, exercice conclu par une hausse de 19% de son chiffre d'affaires, à 8,9 milliards d'euros, et un bénéfice net en progression de 65%.

Devenu en 2015 le troisième aéroport européen, son "hub", l'aéroport Atatürk d'Istanbul, a été la cible d'un attentat attribué à l'organisation de l'Etat islamique qui, le 28 juin, a fait 41 morts. 

Ma. G. avec AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here