. Habib Essid prend des mesures exceptionnelles pour le secteur de la presse écrite

0

- COMMUINIQUE-DE-LA-PRESIDENCE-DU-GOUVERNEMENTTunisie-Tribune (Presse écrite) – Le chef du gouvernement Habib Essid a décidé la prise de mesures exceptionnelles et urgentes en faveur du secteur de la presse écrite, et ce selon un communiqué rendu public par la présidence du gouvernement ce samedi 23 juillet 2016.

Alors que ce secteur souffre de nombreux manquements, et ce depuis des années, ces mesures se matérialisent dans ce qui suit :

  1. -La contribution de l’Etat au paiement de la CNSS, pour une période de 5 ans
  2. – Le rééchelonnement des dettes des institutions de presse écrite auprès de la CNSS
  3. – La possibilité pour les journalistes de la presse écrite de contracter des prêts auprès de la CNSS, et ce de façon exceptionnelle et dans l'attente de trouver des solutions définitives pour les problèmes du secteur.
  4. – L’augmentation des achats et des abonnements publics auprès des journaux et périodiques.

Tout en sachant que ces mesures ne sont valables que pour les instances journalistiques exerçant dans le respect de la législation en vigueur et répondant aux exigences de la déontologie du journalisme et du respect de l'éthique propre au secteur.

Indifférence affichée vis à vis des professionnels de la presse écrite

On rappellera que syndicat général des médias, relevant de l'UGTT, a appelé à porter le brassard rouge en signe de protestation contre "l'indifférence affichée vis à vis des professionnels de la presse écrite", et ce les 28 et 29 juillet courant, menaçant d'une grève générale pour dénoncer les problèmes dont souffre le secteur. 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here