Après avoir déclaré avoir acheté des journalistes, le flamboyant Chafik Jarraya fait volte-face et annonce que ce n’était juste qu’une plaisanterie

0

Tunisie-Tribune (controverse quant aux déclarations de Chafik Jarraya) – Dans la foulée des vives réactions du Syndicat national des Journalistes Tunisiens (SNJT) et de la Fédération des Directeurs de Journaux (FTDJ), le flamboyant homme d’affaires Chafik Jarraya qui défraye souvent les chroniques politiques vient d’indiquer via un communiqué rendu public, mardi 25 octobre 2016, que ses déclarations à propos des journalistes n’étaient qu’une plaisanterie pour taquiner l’animateur de l’émission. Une espèce de Tac au Tac !

Chafik Jarraya exprimé son regrets en dénoçant ses adversaires politiques

Selon Chafik Jarraya, ces paroles ont été sorties de leur contexte de la part de certains, à des fins politiques, et ce, afin de porter atteinte à sa personne.

Il a toutefois, souligné qu'il respecte tous les journalistes professionnels et objectifs (sous entendu : pas les autres qui seraient moins objectifs !). Il a aussi exprimé son regrets « si ces propos leur ont porté atteinte » tout en leur présentant des excuses.

Ci-après le communiqué de la FTDJ :

ftdj-accusation-journalistes-660

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here