Une série de mesures et une charte de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption

0

Tunisie-Tribune (journée Internationale de lutte contre la corruption) – en ce jour plein de symboles et d’initiatives radicales à prendre, la Tunisie célèbre la journée Internationale de lutte contre la corruption par la signature, d’une charte de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption.

En effet, la présidence du gouvernement, l’instance nationale de lutte contre la corruption, l’Instance Provisoire de l’ordre judiciaire, et le Syndicat National des Journalistes Tunisiens, viennent de signer ce vendredi 9 décembre 2016, une charte résumant la Stratégie Nationale de la Bonne gouvernance et de Lutte contre la corruption, fruit d’une série d’études et de recherches engagées sur les cinq dernières années.

  • En marge de la cérémonie, le chef du gouvernement Youssef Chahed a affirmé l’engagement de son gouvernement dans la mise en œuvre de la charte relative à la bonne gouvernance et à la lutte contre la corruption.

Il a fait savoir qu’un poste de conseiller auprès du chef du gouvernement chargé de la lutte contre la corruption sera créé dans les prochaines semaines.
Youssef Chahed a également annoncé l’ouverture d’un nouveau siège pour l’instance nationale de lutte contre la corruption et la mise en place de dix nouveaux bureaux dans les régions.

Le secrétaire général de l’UGTT Houcine Abbasi a estimé que la lutte contre la corruption et le terrorisme sont les faces d’un même phénomène ciblant le citoyen.
Il a ajouté que les institutions publiques doivent résister au fléau de la corruption qui ralentit le développement économique et contribue à l’instabilité régionale.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here