TMC 2017 : valoriser le savoir-faire tunisien dans le domaine des TIC

0

Tunisie-Tribune (TMC 2017) – le Palais des Congrès de Tunis abrite, les 8 et 9 mai 2017, la deuxième édition de l’exposition Tunisia Mobility Congress (TMC), avec la participation d’une trentaine de sociétés spécialisées dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication. L’objectif est de valoriser le savoir-faire tunisien, de promouvoir les dernières innovations technologiques et de favoriser un meilleur échange d’expériences et d’expertises entre les professionnels des TIC tunisiens.

Selon Mohamed Jamel Jouda, représentant de la société organisatrice de l’évènement « Canal Presse », l’édition 2017 du TMC sera marquée par l’organisation des conférences orientées vers quatre grands thèmes, à savoir le Big Data, la transformation numérique, l’Internet des objets (Iot) et les Smart Cities (les villes intelligentes).

« La parole sera donnée, ainsi, à des experts nationaux et internationaux afin d’apporter des réponses précises et ciblées aux problématiques des professionnels et, aussi, de débattre des enjeux économiques et sociétaux des nouvelles applications et révolutions technologiques », a-t-il dit, réitérant l’impératif d’encourager le déploiement de nouveaux projets technologiques au sein de notre pays, ce qui permettra de façonner la Tunisie de demain.

Lors de la première plénière placée sous le slogan « l’Iot, pilier de la Tunisie émergente », Imen Atallah Andoulsi, représentante d’Orange Tunisie, a affirmé que l’Iot relève d’une importance majeure pour les différentes économies du monde. Ainsi, elle a confirmé que la Tunisie doit impérativement tirer le meilleur parti de cette opportunité, et ce, en favorisant un climat favorable à l’investissement dans le domaine des technologies de pointe.

« Pour se faire », a-t-elle précisé, « nous devons mettre en place un cadre réglementaire adéquat, appuyer les idées innovatrices, et assurer une meilleure formation à nos compétences humaines. »

Partageant le même point de vue, Mohamed Bessa, représentant de la société Business & Decision, a recommandé : " la création d’une « Task force » d’étudiants spécialisés dans les technologies nouvelles, afin de former un vrai noyau de compétences, lequel servira à faciliter le transfert de cette technologie auprès des jeunes compétences tunisiennes et définir ainsi les meilleurs chantiers à mener pour assurer l’intégration de la Tunisie dans cette nouvelle révolution de l’Iot ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here