Le Bloc Al-Horra pose une question écrite au ministre des Finances quant au transfert d’importantes sommes d’argent du Qatar vers la Tunisie

0

Tunisie-Tribune (Bloc Al-Horra) – le bloc Al-Horra du mouvement Machrou Tounes a adressé, jeudi 8 juin 2017, une question écrite au ministre des Finances par intérim et au gouverneur de la Banque centrale pour donner des éclaircissements sur le bien-fondé des informations relayées sur "le transfert de sommes d'argent très importantes du Qatar via des institutions bancaires tunisiennes pour financer des activités illégales à l'intérieur et en dehors du pays".

A ce propos, il a demandé du ministre des Finances par intérim d’étayer sa réponse par les résultats de l’enquête menée par la Banque centrale de Tunisie, la Banque de l'Habitat et la Commission Tunisienne des Analyses Financières.

Le bloc Al-Horra a également souligné l’impérieuse nécessité de soumettre sans délai les résultats de l’enquête à la justice en cas de fraude avérée.

"Il y a sans nul doute des parties qui appuient les éléments extrémistes et terroristes. Le grand nombre des Tunisiens qui ont rejoint les foyers de tension est la preuve de l'existence de fonds importants pour les financer", a déclaré le député Mohamed Troudi du bloc Al-Horra.

"Cette thèse commence à se confirmer après le recours de certains pays arabes à rompre leurs relations avec le Qatar pour des soupçons de son implication dans le financement du terrorisme dans la région", a-t-il ajouté.

"De surcroit, plusieurs associations en Tunisie reçoivent des sommes d'argent très importantes du qatari", a-t-il poursuivi.

"Le gouvernement doit ouvrir une enquête à ce sujet pour démasquer les réseaux qui essayaient d'impliquer l'Etat tunisien dans de tels actes", a-t-il souligné.

Le porte-parole de l'armée libyenne a, récemment, déclaré qu'un colonel travaillant pour le compte des renseignements qataris en Tunisie, avait transféré des sommes d'argent de son compte bancaire à Tunis vers une autre banque à Tataouine. Selon lui, cet argent est destiné à financer des groupes terroristes en Libye.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here